Confiserie

20150305_102446

Pour une coquine, c’est une coquine. Aouka. 6 ans.

Jamais la langue dans sa poche, jamais les yeux dans la poche non plus. Ses poches à elle, elle les utilise pour grappiller tout ce qu’elle trouve de comestible.

Sa maman s’exaspère de la voir porter chaque jour le même pantalon sale, déchiré, qui tombe littéralement en lambeaux. Aouka est bien trop contente d’avoir des poches pour s’arrêter à ces insignifiants détails esthétiques…

Un morceau de sucre par-là, un peu de pâte d’arachide par-ci. Même un morceau de tissu pourrait lui être utile.

Les autres se dépêchent d’avaler les trésors pour ne pas se faire prendre par les mamans, ça leur vaudrait quelques coups de bâton dont ils n’ont pas spécialement envie.

Même le pain de singe, le fruit de baobab, est mangé en douce. C’est si doux et fondant dans la bouche, un vrai bonbon. Mais les mamans leur interdisent d’en consommer en dehors de la bouillie du petit déjeuner, ça constipe.

Aouka, elle, préfère accumuler, accumuler pour créer ses confiseries ! Mélanger les goûts pour obtenir un goût différent. Elle a compris le concept !

Une petite bouteille vide, 6 morceaux de pain de singe, un bec et demi de sucre, un peu d’eau et elle secoue, fort. Secoue encore. Ajoute un minuscule morceau de bonbon à la menthe fraîche, goûte, fait la moue, écrase entre ses dents un peu de jujubes, sort d’on ne sait où un minuscule flacon contenant de l’essence de banane.
Les autres se seraient bien dépêchés d’avaler la douce mixture.

Elle file en douce rajouter encore un peu de miel pendant que sa maman sort puiser de l’eau.

– Aouka, Aouka, viens m’aider… lui demande-t-elle, déjà loin.

– J’arriiive ! s’empresse-t’elle de lui répondre, toute excitée par sa bêtise en douce

Elle sort de sa poche un vieil emballage de bonbon pour y verser sa préparation. Elle referme délicatement l’emballage avant de l’ouvrir tout aussi délicatement pour en lécher goulument le contenu.

Puis, faisant de nous ses complices, elle nous tend le reste avec son plus beau sourire tout édenté et file rejoindre sa maman en sautillant, son sceau sur la tête et encore tout plein de trésors dans les poches !

 

Voilà ma participation tardive à la semaine 19 du projet 52, toutes les autres sur le même thème sont regroupées chez Ma’ : ici !

Publicités

15 réflexions sur “Confiserie

    • petiteyaye dit :

      merci de le rappeler ! Certains ont malheureusement tendance à se détourner des richesses naturelles pour des produits qu’ils considèrent plus « modernes ». La nature est et sera toujours en avance sur son temps pourtant !

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s