Vider son sac et repartir sur de meilleures bases !

Une semaine.

Il m’aura fallu une semaine avant de pouvoir ouvrir une nouvelle page blanche de petite yaye.

Il y a certains articles qui vous laissent des marques. Celui sur le sommeil de Michoco n’était pas anodin. Ecrit sur le vif, il m’a permis de me décharger d’un trop plein. Il m’a permis aussi de recueillir d’adorables messages que je n’attendais pas mais qui m’ont fait me sentir vraiment moins seule. Quelle bouffée de courage… Merci !

Le soir même de l’article, Michoco a dormi d’une traite, pour ne se réveiller que le matin une fois le jour bien entamé ! J’ai déchargé mon sac et j’ai pu ainsi le coucher plus sereine, ne pas lui transmettre, sans le vouloir, une partie du poids de mes propres angoisses.

Je suis contente car j’ai aussi réussi à partager mon problème avec Grand Choco. Il revient d’un long voyage à l’étranger où il était seul. C’est donc frais et dispo qu’il m’a entendu. Quand il est trop pris par son travail, ses soucis, sa fatigue, le million de personnes qui le sollicite, c’est impensable… mais là, il est intervenu pour poser quelques limites, pour me soulager aussi. Pour Michoco c’est important de sentir qu’on est deux et qu’on est sur la même longueur d’onde. Pour moi aussi !

Samedi soir, je les ai un peu mis devant le fait accompli, mais ils ont joué le jeu, et puis si je les avais prévenu trop à l’avance Grand Choco aurait trouvé un imprévu impératif dans son planning… : je les ai laissé tous les deux ! Grand choco a joué, fait mangé, lavé, couché Michoco. ça va peut-être vous sembler bête mais en deux ans et 3 mois c’était la première fois… La première fois qu’il s’est occupé 4 heures de suite de son fils ; la première fois qu’il a accepté de gérer des impératifs de la journée : manger, se laver, dormir.

Et moi j’étais au cinéma, bien en avance, pour ne surtout pas rater le très demandé Timbuktu (merci le tout nouveau cinéma numérique de l’institut français qui nous permet de pouvoir découvrir les films bien plus tôt qu’avant !).

Depuis dimanche, Michoco ne s’endort plus l’après-midi. Je lui impose un temps calme d’une heure où il reste dans son lit pendant que je m’allonge moi aussi. Au delà de cette heure-là, s’il ne s’est pas endormi, je n’insiste pas. Du coup le soir il s’endort très tôt et sans souci, et il fait le tour du cadran voire plus. En fait il dort le même temps, mais c’est beaucoup moins stressant pour lui comme pour moi. Moins de conflits, de frustrations, de sentiments d’échec ou d’incompréhension.

Bon hier soir il était tellement claqué qu’il est parti se coucher à 18h55 avec 2 cuillères de soupe dans le ventre et sans prendre de bain… pas sûre que si je le mets dans une voiture dans l’après-midi, il ne sombre pas dans un profond sommeil, mais on va continuer à se chercher/observer/essayer…

20150401_083942_20150401084259770Il est trop tôt pour vous dire si on arrête les siestes auxquelles je tenais tant, qui lui faisaient du bien et qui me permettaient de poursuivre mon travail l’après-midi. Je ne sais pas si il est entrain de changer de rythme ou si c’est une période, si je fais bien ou mal, et de là à savoir ce que nous ferons dans quelques semaines… mais aujourd’hui, 7 jours après de chaudes larmes qui roulaient sur nos joues, on se porte mieux vis à vis du sommeil !

 

Ce samedi matin, c’était petit déjeuner du dimanche !

Ce matin, Michoco m’a rejoint dans la chambre à 7h30.

Depuis début janvier, finies les 13-14 heures de nuit… Depuis que les barreaux sont ouverts, qu’il fait plus froid, qu’il se dit que le matin est venu au moindre bruit trop matinal des voisins, qu’il a eu deuzans (terrible deuz vous connaissez ??!), c’est plutôt 6h30 que 9h… Ouch, ça me pique les yeux, et puis il faut dire que j’avais bien pris mes aises dans ses amplitudes horaires, mais ça c’était avant…

Bref hier soir, je l’avais bien averti : ne pas se pointer avant qu’il ne voit de la lumière par la fenêtre, il a « essayé de tenter de tester » à 7h (mais sans se lever du lit, comme quoi il a bien enregistré ce que j’ai dit…). Avec un petit rappel à l’ordre, on y est finalement parvenu !

20150207_091337_resized_17h30. Mon petit prince arrive sourire aux lèvres (ouf il ne m’en veux pas de l’avoir abandonnée tout seul dans le noir…), « Jour maman, fini dodoooooo !!! »

Contente de cette mini-victoire (sur moi-même surtout), le samedi matin sous la couette a été encore plus doux que d’habitude.

Ni Michoco, ni moi n’avions envie d’en partir.

J’ai envoyé en mission Michoco pour récupérer l’ordinateur dans le salon et on s’est fait une matinée couette ! et câlins ! et dessins animés ! Bref, on a traîné au lit…

20150207_094557_resized_1Sur les conseils des copines instagram (et oui même dans le lit nous avons la connexion wifi !), nous avons attendu un livreur de petit déj au lit, mais personne n’est venu, alors pour se résoudre à sortir un orteil de la couette, j’ai organisé un « vrai » petit déjeuner  !

Bien vitaminé, gourmand et bien garni : Toasts, fruits, céréales, jus d’orange, œufs à la coque… à 10h du mat.

20150207_095341_resized_1C’était trop agréable ! D’habitude c’est notre petit déjeuner du dimanche mais ce matin j’avais envie qu’on soit dimanche…

Maintenant il va falloir que je me creuse la tête pour que dimanche n’est pas le goût du lundi matin ;-)

Et chez vous, les petits déj’ du week-end c’est sacré ou vite fait ? Matinal ou tardif ? Seul ou en famille ?

Bon week-end !

Pyjama boy

20141008_081044_resizedExit les babygros ! Je ne me suis pas rendue compte que tu avais tant grandi, jusqu’à ce que tu transperces les pieds de tes babygros un à un… pour y faire dépasser tes orteils.

Une étape de plus dans ta vie de petit loustic ; une étape de plus dans ma vie de maman : tu portes des pyjamas…

J’avais peur que tu prennes froid aux pieds. Je me disais que tu allais être tout débraillé. Ou en profiter pour baisser ton pantalon et déscratcher ta couche. Rien de tout cela ! Tu dors toujours comme un bébé…

Encore une fois c’est toi qui m’as donné une leçon de grand.

Tu étais tout fier ce matin, ne voulais plus le quitter ce nouveau vêtement, malgré le changement climatique entre ta chambre climatisée et le reste de la maison…

On n’en a qu’un, mais heureusement le linge sèche vite sur la terrasse !

Premier sourire, premier areuh, premier petit pot, première dent, premier pas, premier mot, premier bisou…  En fait ton premier pyjama n’est qu’un premier de plus dans cette longue liste qui te fait devenir grandir si grand, si vite !

 

Petit clin d’œil à Isabelle, Maëlle , Mathis et Elias pour leur carton d’habits rempli de trésors… Ils reconnaitront sans doute leur pyjama s’ils passent par là !

attaque en règle

 

Hier soir j’ai laissé michoco avec sa peau de bébé dans son lit.

Dans la nuit mon joli michoco s’est transformé en quasimodo…

Un moustique a passé la nuit sous sa moustiquaire !

Je suis furieuse. Je ne l’avais pas invité et jusqu’à ses 43 18 ans, il faut ME demander la permission pour passer la nuit avec MON fils !

La paupière fermée, l’oreille doublée de volume, les mains boursouflées, les joues rougies, le cou meurtri, le crâne bosselé… Pas moins d’une centaine de piqures de moustique ont repeint toutes les parties laissées visibles dans la nuit. Encore heureux qu’il dormait en babygros…

Il faut dire que si j’étais un moustique, je ne me priverai pas. Cette belle peau de bébé, toute douce, sucrée, tendre, à croquer !

Il a la peau toute chaude sur ses boutons. Je me rassure en me disant qu’il ne se gratte pas et que dans quelques jours tout sera parti. Mais la saison arrive… et les ennuis ne font que commencer.

Le moustique est traite, fourbe, vile.

La guerre est déclarée !!!

 

 

Passer la nuit avec…

pink panthere Étant donné que grand choco a déserté mon lit depuis………… (où lala, je ne compte plus, trop déprimant), avec toujours une bonne raison meilleure que la précédente (déplacement pour le boulot, décret à faire appliquer dans le mois, réquisitionné d’office par mister Président, que voulez-vous dire ?…), j’avais décidé de passer la nuit avec la panthère rose comme amant d’un soir et puis je ne sais pas ce qui s’est passé, c’est bisounours bleu qui a squatté mon lit, sans me demander mon avis. Je soupçonne d’ailleurs fortement michoco, sentant le coup venir, d’avoir fomenté l’affaire… (Toujours du côté de son papa celui-là !)

Après 10 descentes de luge, un pic nic dans la neige, 1h30 de marche, 23 remontées d’escaliers pour venir à la rescousse de michoco, bibi, floraline, bain….. je n’ai pas eu la force de repousser bisounours bleu, ni d’aller faire les yeux doux à la panthère rose.

bisounoursLes bons points :
. Bisounours ne grince pas des dents, contrairement à grand choco
. Bisounours a déjà les yeux ouverts et le sourire aux lèvres au moment où j’entends un lointain « ma-maaaan » de michoco, c’est l’heure de se lever… la journée commence bien !

Les mauvais points :
. Pas chaud pour un sou
. Moi qui adorait avant lui faire des bisous sur son nez en plastique, c’était froid, glacé même, bbbrrrrrr… j’en grelotte encore rien que d’y penser
. Jambes trop courtes pour venir m’enlacer les pieds etréchauffer tendrement le bout de mes orteils
. M’a fait mal au cou en voulant se nicher entre moi et l’oreiller
. M’a chatouillé les narines avec sa houppette

Le bilan de cette nuit torride :
Bon grand choco, c’est quand qu’on se retrouve ???

 

 

Après le gigot de 7 heures, la sieste de 6 heures !

20140129_215620On bat record sur record ici : des nuits de 12h30 non-stop ! Des siestes de 6h en journée ! Michoco s’est transformé en mode marmotte qui hiberne !  Est-ce l’effet des vaccins de vendredi ? des dents qui sortent ? de la petite fraîcheur qui recouvre Dakar ? de grand choco qui a battu lui aussi tous les records : 35 jours consécutifs de présence !! ? Est-ce la fusion du croisement entre l’astre lunaire du 4ème quartier et la comète ZX III qui atteint le 12ème degrés ?ou tout simplement Michoco qui grandit ?

Grande nouveauté : il s’endort tout seul dans son lit, comme un grand ! Pas de hurlement, pas de demi-heures dans les bras, pas de bagarres pour contenir l’ « animal crispé », et surtout (car on a fait beaucoup de progrès sur l’endormissement depuis déjà quelques mois), quand il dort, ça dure ! Youpi…

Nuits plus longues, siestes qui durent (bon 6 heures c’était exagéré j’avoue ! mais 2 fois entre 1h45 et 2h45, ça me va très bien !), réveils de bonne humeur, corps de bébé détendu (oui, je n’avais pas connu beaucoup ça…), endormissement plus facilement tout seul, capacité à se rendormir sans paniquer : que du bonheur !

Après avoir attendu 9 mois pour une première sieste de 1h30 d’affilé, 10 mois pour une première nuit complète, 11 mois pour des endormissements bien plus sereins, nous continuons sur notre lancée ! Je suis bien contente d’avoir insisté sur les horaires, continué inlassablement nos petits rituels, pas craqué sur les principes que je m’étais fixée. Il y a eu des hauts et des bas, mais on a toujours « avancé ».

Alors voilà, il y a des bébés qui sont au point à 2, 3, 4 mois… Michoco a 13 mois et il commence à être réglé. Merci les RGO et l’intolérance au lactose…

Depuis 2-3 jours, nous ne sommes tellement pas habitués à ce bébé marmotte qui aborde le sommeil d’une manière tout à fait détendue… que personne ne sait quoi faire de son nouveau temps « libre ». Je me lève tôt pour « rien ». La nounou tourne comme un lion en cage dans la maison dans la journée, voulant aller vérifier toutes les 3 minutes s’il respire ! Je ne m’inquiète pas trop car même s’il a perdu un peu l’appétit ces derniers jours, réveillé il a toujours son sourire, son humour, sa curiosité et sa patate.

A votre avis, c’est un passage qui ne va pas durer ou on a franchi une étape ?

cododo

Pourquoi je déteste le cododo ?

cododoJ’aurai adoré adorer le cododo ! Dormir tout prêt de mon tout petit, sentir son souffle, sa peau contre moi… Mais voilà force et de constater que ça ne me convient pas du tout. J’ai adoré l’allaitement, j’adore le portage en écharpe, mais au secours le cododo !!! C’est simple quand michoco dort dans notre lit, je ne dors pas. Il bouge dans tous les sens, on dirait qu’il veut fusionner avec moi tellement il se colle à moi, au point de venir enfoncer sa tête contre tous les os de mon corps. Une seconde plus tard il me pousse de toutes ses forces. Quand finalement il s’endort après une lutte acharnée pour le « contenir »… au moindre mouvement de grand choco ou de moi-même, il se réveille. Il tourne, se retourne, se lève, s’accroupit. Je n’arrive même plus à savoir s’il est en état de sommeil ou en état d’éveil. Un bébé somnambule ?!  Il finit par prendre toute la place dans notre lit de 180 cm de large … ou alors par paralyser mon bras qui se retrouve coincé sous sa tête… ou alors pire, quand je craque et le fais passer de l’autre côté car la position devient trop inconfortable, il finit par carrément tomber du lit… (et oui, malheureusement c’est ce qui est arrivé cette nuit…)

Il a dormi avec nous dans un petit berceau cododo pendant trois mois. Je l’allaitais en exclusif. La première semaine j’ai adoré. Mes deux hommes autour de moi… Rien que pour moi ! Ils étaient tellement beaux, je ne savais même plus où donner de la tête !! Mais voilà, les RGO sont passés par là et au bout de 10 jours michoco ne dormait plus que incliné contre moi (moi qui déteste dormir sur le dos…), et grand choco qui ronflait à côté, sans avoir l’idée de prendre le relai une minute dans la nuit… gggrrrr !

Quel soulagement quand il a finalement intégré sa propre chambre au bout de trois mois de dodos sur moi alternés à des dodos dans son cosy (on fait comme on peut…). Enfin de vraies phases de sommeil pour moi. Un réel bonheur de me lever pour aller lui donner le sein ou le rendormir dans sa chambre ! Alors bien sûr, c’étaient toujours des réveils en hurlements de douleurs, le matelas était incliné, il fallait l’emmailloter, l’endormir prenait des heures. Mais quand je retournais dans mon lit, c’était MON lit ! Certains bébé en sont déjà à faire des nuits complètes, pour moi c’était une vraie victoire de pouvoir dormir 3 heures d’affilée…

Maintenant que michoco fait la plupart de ses nuits complètes (comme quoi tout arrive…), ces cododos surviennent quand il est vraiment malade et que je n’arrive pas du tout à le redormir, ça n’aide pas… Mais après plusieurs tentatives désastreuses, je crois que je préfère encore passer la nuit debout avec michoco dans les bras ! Après tout les poules dorment bien debout ??!?

Et vous quelles sont vos expériences de cododo ?