Lever de pied

yogamrita_des_orteils_heureuxAutant que je vous annonce tout de suite la couleur, je ne vais pas parler de « lâcher prise », de « temps pour soi », ici il va être question de… tadam… roulement de tambour… constipation !

Nous n’avons jamais de problème de constipation chez nous, organisme, mode de vie, alimentation ? En tout cas c’est un problème que nous ne connaissons pas. Il ne s’est pas passé un seul jour dans la vie de Michoco sans qu’il n’ait fait caca au moins une fois. Quand il était encore en couche, ça me faisait parfois pester, mais je dois quand même vous avouer que j’aimais mieux ça qu’un petit bonhomme mal dans son corps…

Le calendrier de l’Avent est passé par là durant tout le mois de décembre… Un chocolat par jour, pour un petit bonhomme qui n’en mange que rarement, ça constipe !

Michoco mange très rarement du chocolat. Premièrement parce qu’il porte déjà un nom chocolaté, en bonne mère que je suis, je ne veux pas lui faire risquer l’overdose… Deuxièmement parce que tout morceau de chocolat ou nourriture à base de chocolat qui traîne dans la maison ne dure jamais bien longtemps quand je suis dans les parages… et je suis souvent dans les parages avant Michoco ! Pour le calendrier de l’avent, je me suis retenue, mais heureusement que les petites fenêtres du calendrier étaient scellées sinon j’aurai été capable d’échanger tous les quelques chocolats par des morceaux de fruits ! Je suis une horrible accro au chocolat et j’assume totalement, même au dépens de mon enfant !

Jus d’orange, pruneaux, boisson chaude, contre la constipation il y a pleins de recettes de grand-mère, dont une « mécanique » à laquelle je n’avais jamais pensé avant : lever le pied !

Il suffit de surélever les pieds de quelques centimètres pour faciliter la scelle. Une boîte en carton de 5cm de haut pour michoco, la petite marche d’escalier qui sert habituellement à michoco (20 cm de haut environ) pour moi et le tour était joué ! Simplicité déconcertante.

J’ai testé sur Michoco, ça marche ! J’ai testé sur moi (oui j’aime bien me lancer dans des expériences scientifiques sur mon corps !), ça marche !

Je précise que nous ne souffrons pas de constipation chronique, que je ne suis pas médecin et ne profère aucun conseil médical, mais c’est une astuce épatante que j’avais envie de partager avec vous ! Qui sait, elle pourrait également vous rendre service ?!

 

Non pas que je ne voulais pas faire un selfie de mes doigts de pieds smileys -je vous l’ai dit, j’adore faire des expériences avec mon corps !- mais l’image vient de

Publicités

beauté gourmande

20140409_124658

Insomnie. ça ne m’arrive jamais, sauf cette nuit. Endormie à 3h30…

Réveil trèèèèèèèèèès matinal. ça ne lui arrive (plus) jamais, sauf cette nuit. Réveillé à 5h40…

Autant vous dire que je suis claquée. Heureusement michoco s’est rendormi à 9 heures pour une sieste de rattrapage de 3 heures, alors je me suis accordée une petite pause beauté !

Et tout naturellement, je suis partie dans la cuisine pour piocher mes ingrédients…

20140409_124427Gommage du visage au sucre roux. Après m’être bien lavée le visage, j’ai tout simplement pris un peu de sucre roux dans le creux de ma main humidifiée à l’eau tiède et frotté en petits ronds circulaires pendant quelques minutes, puis rincé à l’eau tiède. Le résultat est vraiment super. J’ai l’impression d’avoir une peau neuve, plus douce et nettoyée de ses impuretés. Certains mélangent avec du citron, du miel, un peu d’huile. Moi j’ai fait tout simple (mes yeux voyaient trop doubles pour aller me plonger sur le net ou retourner dans les placards de la cuisine).
petit + : j’ai même léché le restant qui trainait autour de ma bouche !!

20140409_124322Masque au blanc d’œuf. J’ai battu un blanc d’œuf que j’ai étalé sur mon visage pendant 20 minutes. C’est frais, un peu gluant, mais le résultat est super, tous mes pores se sont resserrés et j’ai une peau lisse et un super teint (pas difficile de faire pire que ma mine d’enterrement de ce matin cela dit…).
petit + : efficace !

 

20140409_125620Hydratation au raisin. J’ai ensuite pris un grain de raisin. J’ai ôté la peau et appliqué la chair sur toute la surface de mon visage, puis laissé agir une dizaine de minutes. C’est devenu un peu collant en séchant (normal c’est sucré le raisin !), mais j’ai l’impression que ma peau s’en est bien nourrie également.
petit + : très rafraîchissant !

 

20140409_124521Lotion à l’eau de fleur d’oranger. Pour finir mon soin beauté, je me suis rincée avec de l’eau de fleur d’oranger déposée sur un coton, puis j’en ai versé dans ma main quelques gouttes auxquelles j’ai rajouté trois gouttes d’huile pour pouvoir finir mon petit soin par un massage du visage ! Mmmmm…
petit + : ça sent bon !

Le tout pour environ 68 centimes d’euros !

Je me voyais déjà me faire couler un bain au champagne, créer un masque pour cheveux, un gommage et un soin hydratant pour le corps, mais il faut que j’en garde sous le coude pour la prochaine fois :p

Pour aujourd’hui, me voilà déjà une femme au visage tout neuf !

étiquette et toc !

Accessoire indispensable de la peinture de mon salon en rouge brique, de la peinture de ma cuisine en vert pomme (après avoir mis le feu à ma cuisine orange toute seule comme une grande !), du relooking de la chambre de michoco en parme/aubergine (on avait gardé le mystère du sexe jusqu’à la naissance et de toute façon, ça n’aurait été ni rose, ni bleu) : le scotch de peintre !

Vous savez, ce fameux scotch que l’on colle pour protéger le côté que l’on ne veut pas peindre…
Ce scotch qui se déchire à moitié quand on le déroule, la tête qui tourne, les bras en l’air, un pied sur une chaise, l’autre en équilibre sur la table…
Ce scotch qui ne devrait pas faire déborder la peinture et qui en étale de partout au mauvais moment, au mauvais endroit…
Ce scotch dont il vous reste toujours un rouleau sur les bras à la fin des travaux et qui ne sert à rien : pas assez scotchant pour scotcher, trop voyant pour les papiers cadeaux…

Et bien voilà une astuce qui va transformer votre vision du scotch de peintre ! Il est réutilisable avant de sécher et se décomposer d’ici le prochain projet bricolage…

Chez nous, il trône… dans la cuisine ! C’est notre scotch à petit pot ! Un vrai ami de notre quotidien puisqu’on prépare tout maison et qu’on congèle d’avance.

20140327_141452
Alors c’est très simple, les ustensiles sont :
. notre fameux scotch,
. une paire de ciseaux
. et un stylo.

Les avantages : on écrit très bien sur le scotch, il tient bien à la congélation, se décolle sans problème au lavage (pour la prochaine réutilisation).

Pour l’occasion, on vous a préparé un petit pot pomme-fraise, miam !
20140327_141631   20140327_141803

On écrit directement sur le rouleau, on découpe et on colle… un vrai jeu d’enfants.

Bien sûr, on ne mange pas le contenu tout se suite sinon l’étiquetage perd tout son sens !

20140327_142118Ca marche à toutes les sauces, pour les petits pots sucrés, salés et tout ce qui va dans le congélateur, le frigo, les placards de la cuisine et d’ailleurs !

Une super « étiquette » faite maison pour toutes vos récups de boîtes et pots.

Alors, scotché(e)s ?…

 

 

 

 

La sulfureuse lotte

Vous allez me prendre pour une quiche ou bien une belle andouillette, mais je viens de découvrir une toute nouvelle technique culinaire !

Alors d’accord, je n’ai pas inventé la poudre, mais cette semaine j’ai décidé de me réjouir de tout et surtout de ces petits riens qui remplissent mes journées. Et puis face à Michoco qui fait toujours « non non non », la positive attitude est plus que jamais de rigueur ! Moquez-vous, marrez-vous, enthousiasmez-vous, la technique du jour est……….

tadam, roulements de tambours, ouvrez vos papilles, re-tadam……….

la cuisson sur poêle avec papier sulfurisé

ouaaaaah, bravo, bravo, clap-clap, applaudissements de la foule en délire 

20140317_12521120140317_125456Je regardais mes beaux petits morceaux de lotte. Marre du panier vapeur, marre des papillotes, envie que ce soit grillé… mais pas que ce soit tout émietté, à moitié cramé au fond de la poêle non plus…

Dans la peau d’une top chef, 20140317_13055520140317_130100je me sens pousser des ailes, prends la poêle d’une main, ouvre le placard avec un pied, fais tournoyer le ciseaux autour d’un doigt (de l’autre main que celle qui prend la poêle sinon ça n’allait pas tournoyer). Mes cheveux virevoltent au vent, mes yeux papillonnent, le gaz s’allume tout seul. Bref, vous visualisez la scène ?!

Ni une ni deux, je découpe un morceau de papier sulfurisé à la taille de ma poêle, un filet d’huile en dessous, un autre au-dessus, j’y dépose mes morceaux de poisson et ça marche !

A feu doux, en quelques minutes mes morceaux de lotte ont cuit, doré, grillé, pris le goût de mes graines de cumin, sans rendre 3 litres de jus, et le tout sans attacher s’il vous plaît !