Hong Kong day#7

Direction les Nouveaux Territoires… Cette appellation fait un peu penser à Hunger Game, pas très rassurant… D’autant que ces quartiers appartenaient anciennement à la Chine. Le développement urbain les a peu à peu fondu dans le paysage urbain de Hong Kong, on ne s’aperçoit pas vraiment du changement… Comme ils sont plus excentrés du centre de Hong Kong, il sont cela dit beaucoup plus populaires. On y parle moins l’anglais mais les gens m’ont semblé inversement plus sympas. Enfin on a pu rigoler, échanger avec des populations locales. En hyper-centre les gens sont fermés, concentrés sur leur téléphone portable, ne laissent rien paraître de leur émotion et s’en fichent royalement de vous. Nous avons eu le droit ici à des sourires, des grimaces, des interrogations sur les cheveux de Michoco, comme il n’y a avait pas vraiment d’autres touristes, nous étions un peu l’attraction locale !

Au programme deux beaux temples que tout oppose.

Wong Taï Sin Temple construit en 1973 dans le style Qing est coloré, bruyant, très fréquenté, surchargé, voire luxuriant. C’est le quartier général du guérisseur taoïste Wong Tai Sin dont le portrait a été ramené de Chine continentale en 1915 et qui possède également la vertu d’apporter la bonne fortune. Les visiteurs touchent les deux dragons à l’entrée du temple, ça doit porter chance, alors avec Michoco on les caresse du museau à la queue ! Un peu plus loin d’autres visiteurs secouent des bâtonnets dans un pot en bambou et notent le numéro du bâtonnet qui tombe au sol, une technique divinatoire appelée kau cim. Une fois l’opération renouvelée plusieurs fois et quelques bâtons d’encens brûlés ils filent voir les spécialistes/charlatans (selon vos convictions personnelles) à l’entrée du temple qui vous dévoilent la réponse à votre question ou le meilleur jour pour aller flamber à Macau, la ville-casino. Le Good Wish Garden est charmant, on y lance des pièces avec Michoco en faisant des vœux et à notre plus grand étonnement une vraie tortue se déplace subitement de l’endroit où notre pièce a atterri à une statut de dragon tortue en pierre située au milieu de la mare. Peut-être est-elle allée lui chuchoter à l’oreille nos vœux, qui sait ?!

Pause dans un restaurant chinois. J’ai trouvé la technique, comme rien n’est écrit en anglais et que les photos ne sont pas vraiment explicites… je m’assois à côté d’un plat qui me semble pas trop mauvais et quand la serveuse se présente je lui présente du doigt ! Pour ce midi ce sera nouilles sautées aux crevettes, au jambon et aux œufs brouillés. Le petit papi qui nous a convié à sa table est absolument ravi que nous prenions le même plat que lui et que nous lui tenions compagnie !

Le second temple n’a rien à voir avec le premier. Chin Lin Nunnery est zen et très sobre, peu fréquenté, très calme. Nous commençons la visite par le parc attenant de Nan Lian Garden. Un charmant accueil avec plan de la visite, blague en anglais, en plus tout est gratuit, très loin de l’approche très commerciale de certaines autres visites ! En manque de visiteurs ils doivent être entrain d’essayer de dorer leur image de marque. Ils ont raison, la visite vaut vraiment le détour ! Pourvu que cela reste aussi préservé… Style d’architecture Tang, emprunté aux japonais, tous les bâtiments sont construits en bois. Une balade très relaxante, hors du temps, loin du tumulte urbain, très respectueuse de l’environnement. Nous atteignons le temple qui accueille en son sein des bassins de fleurs de lotus, quelques beaux spécimens de bonzaï et à l’intérieur (photos interdites) de grandes statues de Bouddha et de Boddhisattvas que les fidèles implorent. Les mains jointes en prière, agenouillé sur un petit siège capitonné, Michoco se met à les imiter très pieusement. Voilà ti pas que quelques dévots s’approchent de lui ébahis, il ne manquerait plus qu’ils le prennent pour Little Boudha !! Décidemment dans toutes les religions Michoco a beaucoup de disciples… Sur le chemin du retour nous avons la chance de ramasser quelques fleurs de jasmin tombées au sol, que ça sent bon ! C’est encore tout zen que nous rejoignons la ville en transport en commun.

Nous faisons un arrêt dans le marché couvert de notre quartier de Wan Chaï. Les activités sont réparties par niveau. Au rez-de-chaussée : fruits, légumes, poissons et viandes, le tout de la dernière fraîcheur du jour (ou presque) ! Au premier : quincaillerie, mercerie, tailleurs et vendeurs de matériel spirituel. Au dernier étage, c’est une salle de restauration, multiples micro-échoppes se partagent les grandes tablées de cantine, il y en a pour tous les goûts, mais sans maîtrise de la langue locale difficile de commander… Cela dit je suis rarement difficile mais l’odeur du rez-de-chaussée est plus ragoutante !

Les rues sont remplies, à la tombée de la nuit, pour chacun l’heure est venue de rentrer chez soi, créant de mini-embouteillages aux passages piéton. Juste le temps de s’arrêter acheter un fruit du dragon chez le petit marchand de fruits en bas de chez nous, histoire d’engranger quelques vitamines…

 

Deux remarques de tout bon sens faites par Michoco (à méditer !!) :

. Il m’a assuré que les dragons mangeaient des nouilles ! (cela dit c’est toujours mieux que de penser qu’ils mangent les petits garçons et de ne pas en dormir de la nuit !!)
. Il a trouvé les cabines téléphoniques dans le métro très « pratiques » ! (c’est sûr avant d’inventer le téléphone portable c’était vraiment pratique !)

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Advertisements

6 réflexions sur “Hong Kong day#7

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s