L’essentiel

Elle cherchait sa clé 3G.

Encore une coupure d’internet.

Ce mail elle devait le faire partir de toute urgence, alors elle continuait à taper d’une main et de l’autre main elle fouillait dans son sac à main.

Quel fourbis, tout était mélangé…

Des écouteurs, son porte-monnaie, un baume à lèvre, son chéquier -Tiens ça lui faisait penser qu’il fallait qu’elle passe à la banque récupérer son nouveau chéquier… Une chose de plus dans la liste des choses à faire qui lui semblait interminable, presque insumontable. Mais une chose après l’autre…

20150119_113806_resizedElle croit tomber dessus. Elle sort du sac ce morceau de plastique dur mais se rend compte lorsque qu’elle veut le brancher, que c’est un playmobil.

Petit clin d’œil de son fiston, souvenir des jeux du week-end ? Elle sourit et sert fort le playmobil dans sa main.

Ce matin tout était trop pressé, pas le temps, dépêche-toi, fais-vite ! Et voilà qu’elle se rend compte maintenant qu’elle aimerait tant serrer son petit bonhomme tout chaud à la place de ce petit personnage playmobil…

La semaine va être longue et la routine les a déjà devancés. Elle sourit. Elle inspire à fond. Pourquoi tout ce stress, cette pression qu’elle se met toute seule, est-ce bien nécessaire ?

Elle ajoute en bas de sa « to do » liste en lettre capitale :

. GARDER TOUJOURS UN PLAYMOBIL DANS SON SAC
. PRENDRE DU TEMPS POUR L’ESSENTIEL.

 

Bon lundi, bon courage à ceux et celles qui comme moi bossent, belle semaine à tous !

Qu’est-ce que je vous sers ?

cafe layu dakarJ’avais pris la résolution de travailler au bord de la mer (petit rappel pour les jaloux ici), mais finalement il fait trop chaud en ce moment, et je me sentais un peu seule…

J’ai donc élu domicile tous les matins dans un espace climatisé, équipé de la Wi-Fi, très américain en fait !

Nous sommes nombreux à l’utiliser comme espace de travail, de rencontre. Fond sonore doux, ambiance studieuse, un lieu qui invite à la concentration et à la productivité pour les travailleurs nomades de mon genre !

Ce café est un concept moderne, qui met en avant les produits locaux, le commerce équitable ; d’ailleurs une boutique avec pleins d’objets très chers, mais très beaux, y est accolée, de même qu’un espace presse/librairie avec des ouvrages africains, édités par de petites maisons d’édition qui ne sont pas forcément présentes partout. Ils surfent sur une vague dans l’air du temps !

Bon… Je vous ai planté le déor, vous voyez un peu le style ?

ça parle français, anglais, italien, wolof, espagnol, parfois des langues asiatiques ou d’autres langues africaines. ça voyage beaucoup. La communauté internationale y est sur-représentée et les sénégalais qui le côtoie reviennent de NY, s’envole la semaine prochaine pour Bruxelles ou parlent couramment italien !

Dans mon café il y a :

  • Les expresso, costume ou tailleur-chemisette, toujours pris sur le pouce avant de commencer la journée, ou entre deux réunions
  • Les chocolats chauds, connectés, limite geek, casque sur les oreilles, ils sont concentrés devant leur écran
  • Les latte (prononcer laté), toujours des femmes, qui discutent des heures des problèmes avec leur femme de ménage, leurs nounous ou des punitions à appliquer à leurs enfants
  • Les jus locaux, babas cools, short-tong, eux ils travaillent sur des « projets » pour des « ONG », sont impliqués pour la « communauté » ET le « développement durable »
  • Les café frappés, toujours branchés, ultra fashion, free-lance bien sûr et au courant des dernières bonnes adresses de la place, mais vraiment surbookés (sauf quand c’est pour écouter le dernier potin !)
  • Les chaï, un peu désoeuvrés, ils tuent le temps, consultent leur Facebook, répondent à deux mails en regardant leur montre
  • Les capuccinos, ils se sont donnés rendez-vous ici pour boucler un « business », vérifient leur taux de retour sur investissement ou passent trois coups de fil en attendant
  • Les nescafés, ils sont vraiment tombés là par hasard, ici on ne sert pas de nescafé ! Quoi il n’y a pas de croissants non plus ? Non monsieur, ici il y a des muffins, des grilled-cheese, des tranches de cake, lui répond aimablement la serveuse. Ah !

Et puis il y a moi, qui boit du thé, qui redemande une tasse d’eau chaude au milieu de la matinée pour retremper mon sachet de thé usager et qui doit sûrement être un peu de tout ça à la fois puisque je me reconnais dans chacun d’eux !

Bonne semaine ;-)

mon nouveau bureau

Qui dit rentrée dit reprise du boulot de manière plus intensive pour moi aussi…

J’ai donc l’honneur de vous annoncer que j’ai délocalisé mes bureaux au plus proche de l’école de Michoco pour éviter de perdre un temps inutile dans le trafic routier.

C’est en open space, donc si vous cherchez vous aussi des bureaux, je serai contente d’avoir quelques collègues pour « décorer » mon environnement !

Il me reste encore quelques détails à aménager…
. avoir une connexion internet stable, urgent…
. trouver le bon angle pour éviter les reflets du soleil sur mon écran d’ordinateur !
. choisir l’axe de ventilation adéquate…

Mais j’ai déjà pris possession des lieux !

 

Un petit clin d’œil à Marie et son blog bleu lavande qui m’a expliquée la technique de la galerie photo, merci !