Sapin nain !

20151212_130108Ceux qui sont plus grands que lui le trouve ridiculement petit.

Ceux qui sont aussi petits que lui l’ont immédiatement adopté.

Pour celui qui l’a choisi, il est juste parfait.

C’est un peu l’histoire de boucle d’or ce sapin !

Il donne à son petit propriétaire une vision d’ensemble et lui a même permis d’accrocher l’étoile à sa pointe tout seul et à genoux !

Mon nain a choisi cette année un sapin nain, ni trop grand, ni trop haut. Il avait plus de 50 modèles sous les yeux, il s’est faufilé au fin fond de la rangée pour dénicher le sien, le 51ème, un sapin si minuscule à mes yeux mais juste à la bonne taille pour lui.

L’étonnement passé, son choix me semble finalement si évident !

Je suis ravie d’entrevoir le traditionnel sapin de Noël sous cette nouvelle perspective, d’autant plus quand je pense au jour où pour avoir un sapin à sa taille il faudra chercher un modèle qui touche le plafond !!!

Bonnes vacances de Noël, on file en brousse et on va même pouvoir emmener notre sapin dans la valise !

un bébé sous le sapin

20121224_221135

 

En 2012 j’ai déposé sous le sapin le plus extraordinaire des cadeaux que la vie peut vous faire…

24 décembre (2012).

18 heures.

J’attends dans ma chambre à la maternité que Grand choco vienne nous chercher. Après 3 jours à la clinique, le gynécologue me demande le matin : « vous rentrez passer Noël à la maison ce soir ? » Je réponds « oui ! » un large sourire aux lèvres et il signe le bon de sortie en me souhaitant joyeux Noël.

Valise bouclée, Michoco attaché dans son cosy. Un cosy énorme, pour un bébé si petit ! Nous quittons finalement la clinique à 19 heures avec le coucher du soleil. Nous remontons la corniche qui longe l’océan sous les lumières de Noël.

Elle m’avait dit « si vous voulez venir, vous êtes les bienvenus, mais on comprendrait très bien que vous ne veniez pas ! ». J’avais répondu « oui, on verra ! »

A peine arrivés à la maison, je l’appelle : « On arrive ! » Nous repartons pour réveillonner chez des amis ! « Quoi, mais… euh… ok ! super ! » Oui c’était un peu fou, mais ce réveillon nous l’avions programmé de longue date et j’en avais envie. Avec le recul je crois que j’étais surtout encore bien shootée aux hormones de l’accouchement !!

Je pose mon petit ange tout neuf sous un sapin scintillant, avec les cadeaux que l’on a prévu de s’offrir.

Il y passe toute la soirée, sans dire un mot. Quatre adultes tous plus fraîchement parents les uns que les autres venant se pencher régulièrement sur son berceau. Attendris, ébahis, heureux, inquiets (« c’est normal qu’il ne se réveille pas ? ben c’est un bébé, les bébés ça dort, non ? »), ahuris et très naïfs encore !

Nous avons bien mangé, j’ai oublié quoi mais je me rappelle que c’était bon et que l’on n’avait pas pu tout finir. Nous avons bien discuté, j’ai oublié de quoi mais je me rappelle que l’ambiance était joyeuse et très calme à la fois. Michoco a dormi toute la soirée. Il n’y avait pas mille cadeaux, juste une pensée pour chacun, et un bébé sous le sapin ! Je me rappelle que j’étais heureuse et que le bébé sous le sapin s’est réveillé pour téter à minuit juste avant de rentrer et pile à l’heure où l’humanité célèbre chaque année depuis deux millénaires l’arrivée d’un autre bébé…

Voilà son premier Noël ! Je ne sais pas si j’avais encore bien réalisé que c’était mon bébé ! Puis nous sommes rentrés pour passer notre première nuit à la maison, pour commencer notre nouvelle vie…

Mon beau sapin

Quand on était petits on avait toujours le plus beau sapin !

20141202_181633_resizedVous pourrez bien me répondre que le vôtre était le plus beau, mais attention, vous allez avoir à faire à mon père !

Il était plus beau parce que c’était la meilleure qualité de sapin, d’ailleurs ses épines duraient 3 semaines de plus que les autres. Il ne perdait pas ses épines sans compter les 7.875 coups de balai que mon père passait par heure. Il était plus beau car il n’avait pas de défaut, il avait été choisi avec soin pour son équilibre parfait, sa pointe aux bonnes dimensions, ses proportions idéales. Il avait les plus belles décorations, n’était composé que d’une couleur, maximum deux, mais dans tous les cas du rouge, du vert, du doré, de l’argenté, jamais au grand jamais de rose, de violet ou de bleu turquoise, sacrilège !

Nous avions droit durant tout le mois de décembre au déballage de critiques sur les sapins moches des autres.

20141202_181835_resizedDes bougies naturelles, des cierges magiques… Pure tradition allemande. Le jour où la guirlande classique aux lumières colorées a pu être remplacée par une guirlande moderne monochrome, c’était l’extase totale !

Au moment de faire le sapin, je ne vous raconte pas la montée de stress générale… De la boule mise trop basse, à la guirlande placée au mauvais moment, en passant par les critiques sur les cheveux d’ange pas assez dispersés… Quand ça ne finissait pas en dispute, plus personne n’osait bouger le petit doigt…

Heureusement le soir de Noël tout le monde était toujours réconcilié !

20141202_181755_resizedEn fait je ne me souviens pas très bien si ce sont de bons ou de mauvais souvenirs ! Il en était juste ainsi, invariablement d’année en année…

Mon plus grand plaisir était de retrouver nos petits objets fétiches. Ceux qui étaient là avant notre naissance et ceux que nous avons peu à peu ajouté, au fil de nos créations scolaires, de nos trouvailles. De petits skieurs, pommes de pain, bonhommes de neiges, lutins… et les indétrônables : le petit ange de ma maman et le petit cheval rouge de mon papa. Tout en haut une étoile… filante que nous avions en modèle doré et argenté, mais jamais les deux en même temps dans le même sapin ! Je me suis surprise à être vraiment peinée quand mon Père Noël créé en CP avec de la feutrine collée sur un pot de confiture a été brisé. on s’attache à ces petites choses…

Il y a deux ans, j’ai acheté un mini-sapin blanc en déco, histoire de… J’ai ramené Michco pour la première fois à la maison le 24 décembre au soir. Il n’était pas prévu si tôt et j’ai regretté de ne pas lui avoir fait une belle décoration.

20141202_181659_resizedL’année passée, j’ai acheté un sapin synthétique de taille moyenne, histoire qu’il soit à hauteur de Michoco ainsi que les décorations (tout aussi synthétiques) qui vont avec. Notre gardien a offert à Michoco un magnifique Père Noël qui chante et agite les bras quand on l’allume et nous avions même trouvé une guirlande électrique.

Cette année j’ai acheté une étoile sur un marché de Noël, faite en papier mâché par un artiste local. Il paraît que Michoco prépare lui aussi une étoile à l’école ! Nous guettons le passage des vendeurs de rue opportunistes qui après nous avoir fourgué des couteaux pour égorger les moutons en octobre ne manquerons pas de nous proposer les décorations derniers cris (made in China bas de gamme of course)… 20141202_181720_resizedEn revanche, pour la guirlande, je vais voir car j’ai pris le jus en voulant brancher cette année ma guirlande à 50 centimes d’euros depuis je n’ose même plus la toucher (même débranchée), comme quoi les normes NF, CE, ça sert bien à quelque chose !!

Je me rends compte que c’est parti, la construction de notre sapin familial a commencé !

Je me suis déjà vue reprendre Michoco pour ne pas qu’il mette deux mêmes boules côte à côte et dire à ma sœur « mais c’est quoi ce sapin ??!! », mais je vous jure, je me soigne…

Certaines personnes dépensent des fortunes en décoration, créent des sapins dignes des plus beaux catalogues. Celui de nos voisins est juste magnifique et dégoulinant de cadeaux. Nous n’avons pas vu celui de cette année encore, mais l’année passé nous en avions le souffle coupé !

20131230_180453Le nôtre n’est pas ainsi. Il sera toujours simple car l’esprit de Noël invite à l’humilité mais une chose est sûre : il va se construire au fil du temps, au gré des humeurs d’une année sur l’autre, petit à petit, il va se remplir de souvenirs, bref, il va grandir avec nous !

Vous dire à quoi il ressemblera dans dix ans, j’en suis bien incapable, mais on a commencé bas, la marge de progression est donc infinie !

Et vous, à quoi ressemble votre sapin d’enfance, de cette année, du futur ?

 

Messages personnels :
Sœurette ton sapin (malgré sa mocheté esthétique selon des critères que l’on nous a inculqué) est juste parfait, je suis juste jalouse que mes nièces chéries soient allées le choisir tout frais dans la forêt avec leur papa :-p
Papa : tu as fini par trouver ton sapin parfait pout cette année ?!
Mamounette : l’année prochaine ce sera ton tour, ah ah !