ces publicités qui ne passent pas

Mes deux jours de convalescence m’ont permis de colmater 2 aprems devant la télé… Je n’aurai peut-être pas dû… Je suis tombée sur les pages publicitaires de 15 heures…Un carnage pour mon ego et l’image que j’aime me faire des rapports hommes-femmes.

Soupline : ça commence par « Merci maman » et finit par « les meilleures idées c’est maman ». Voilà c’est dit, c’est officiel les papas n’ont pas le droit de faire la lessive ! Ni d’avoir de bonnes idées pour leurs enfants…

Ensuite je n’ai même pas retenu le nom de la marque. En mode dessin animé, une femme se transforme en fée du logis, avant de s’allonger lascivement sur son lit à la seconde où le prince arrive…

Je ne dois pas être dans le créneau de la ménagère de 30 à 55 ans car ces publicités ne me parlent pas. Pire, elles ont même un effet contre-productif qui me donne envie de gerber boycotter ces produits !

En même temps j’utilise du vinaigre blanc et de l’huile essentielle de tea tree pour mon ménage…

C’est peut-être une stratégie des éminents marketologues qui savent qu’ils vont inconsciemment ancrer leurs marques en moi ?

Alors on sait, ce n’est pas facile de vendre des détergents ménagers, mais faîtes un petit effort messieurs(-dames ?) les publicitaires…

Je croyais que la publicité c’était pour offrir du rêve…

Vu que c’est moi qui me tape AUSSI les courses. La personne qui choisit vos produits, c’est moi ! J’aurai aimé rêver qu’un papa ait lui aussi envie que les habits de ses enfants sentent bons, qu’il prenne l’initiative, qu’il porte sa progéniture virilement dans ses bras, ramassant leur doudou, les faisant éclater de rire, tout en tournant le bouton de la machine à laver d’une main, remuant la floraline de l’autre, sans oublier de secouer ses cheveux d’une manière sexy qui donnerait des idées à grimper aux rideaux à la maman que je serai, en fond d’écran, détendue, souriante, radieuse,  une tasse de thé à la main, lovée dans un canapé dernier cri, en train de bouquiner un roman à la mode…

Faites-moi rêver !

Laissez-moi croire qu’en achetant votre produits lave-sol c’est moi la princesse qui rentrerais dans une maison toute propre que le prince (charmant ou pas, je ne suis à plus à ça près) aurait pris soin de ranger, nettoyer, embaumer, décorer…

Tout compte fait je crois que je préférai quand les doudous faisaient la lessive tous seuls… Je crois aussi que j’ai dû être un peu trop influencée par la Cléopâtre de Terra Johnson dans ma jeunesse !!

Ah mais attendez, et si ils étaient entrain de cibler les fillettes de 3 à 12 ans à travers leurs pubs pour maman ?! Un pas en avant, deux pas en arrière… ça y est ils ont réussi à me nettoyer le cerveau, je ne sais plus quoi penser !