Au revoir tétine !

Voilà un petit moment que je ne vous donne plus de nouvelles de Michoco, mais que vous dire… qu’il est si beau, si grand, si épatant et intéressant ??!!

Ah si ! Il faut quand même que je vous raconte…

Je vous avais parlé tétine , et aussi .

Cet été j’aurai aimé qu’il laisse sa tétine chez papi chic et mamie choc, mais l’occasion ne s’est pas présentée, le moment n’était pas propice alors à la rentrée de septembre j’avais évoqué l’idée qu’il puisse donner sa tétine au Père Noël… Il m’avait dit OK, puis il était revenu quelques jours plus tard sur sa décision en m’expliquant d’un air très fâché que c’était sa tétine et qu’il l’aimait beaucoup, qu’il trouverait un autre cadeau pour le Père Noël ou d’autres tétines à donner aux petits bébés. Je n’avais pas insisté.

Noël est arrivé. Plus vite qu’un TGV. Je ne lui en ai pas reparlé car je ne le sentais vraiment pas prêt. Nous avons réalisé une jolie lettre au Père Noël pour commander un avion, un circuit de train. Bref, des jouets de grands qui ne concernent pas les bébés…

Quelques jours après : « mais maman, les tétines c’est comme les couches, c’est pour les bébés ? » « oui mon grand, en grandissant on n’en a plus besoin, d’ailleurs vois-tu des grands enfants, des papas ou des mamans avec des tétines dans la bouche ? ». D’un sourire jusqu’aux oreilles, il me répond : « Noooooon !!! », avant de remettre sa tétine dans la bouche… Ce n’était pas gagné, je n’ai toujours pas osé remettre le sujet sur la table…

De lui même la veille du spectacle de Noël de l’école (où le Père Noël a annoncé sa venue), il m’informe que demain il donnera sa tétine au Père Noël et qu’il ne faudra pas oublier de l’emmener à l’école. Complètement prise de court et paniquée, j’essaie de lui faire comprendre ce que cela implique, qu’il faut qu’il soit vraiment sûr de lui, qu’il ne pourra plus revoir le père noël pour lui demander de la lui rendre ensuite.

Il a l’air sûr de lui. Moi je suis rongée entre l’idée de le laisser aller au bout de sa décision et ce que cela implique ! Je repense à cette vidéo qui m’avait déchiré le cœur : attacher la tétine à un ballon gonflé d’hélium et le laisser s’envoler…

Pourtant c’est lui encore qui en plein spectacle revient me demander sa tétine quand le père Noël fait son apparition dans l’école.

Il court vers lui, lui donne sa tétine puis se remet dans le rang. Il a 3 ans moins 3 jours.

Quel courage ! Quel panache !

Moi je n’en mène pas large, je cours derrière la maîtresse pour qu’elle récupère quand même la tétine en douce, je saoûle j’en parle à tous les parents qui ont le malheur de se trouver dans mon périmètre, je me vois déjà me relever 30 fois dans la nuit pour gérer la disparition de la tétine et me motiver pour ne pas craquer, pire : je le vois avec son pouce dans la bouche et tous mes efforts réduits à néant… Je ne suis pas prête !!!!!

arbre-tetine1

Et bien à part les deux premiers soirs où Michoco m’a dit qu’il était vraiment triste de ne plus avoir sa tétine et où je lui ai répondu que je le trouvais vraiment courageux et que le père noël lui apporterai sûrement des cadeaux de grand, une nuit où il s’est réveillé perdu dans ses rêves en la cherchant de partout, il ne m’en a plus reparlé !

Quand je vous dis que Michoco est vraiment épatant !!!

 

ps 1 : si vous croisez Michoco, évitez quand même d’aborder le sujet avec lui !!
ps 2 : si vous croisez le Père Noël, pensez à le remercier encore de notre part…
ps  3 : un mois déjà… il est temps que je me décide à jeter définitivement la tétine, non ?! mais c’est horrible… j’y suis tant attachée !!!!

 

L’image vient de , un joli article d’une maman blogueuse qui se demandait il y a quelques années quand et comment gérer l’arrêt de la tétine en évoquant la tradition de l’arbre à tétines au Danemark. Depuis ses enfants ont bien grandi, et son blog aussi, allez y faire un tour, il est rempli de bonne humeur et de bonnes idées !

 

Esprit de Noël, sors du corps de mon fils !

Il y a trois mois jour pour jour, je trouvais que parler de Noël n’était pas de saison, trop tôt, trop vite, trop chaud ! (petit rappel ici)

Entre temps Michoco du haut de ses deux ans s’est totalement approprié Noël et ses concepts : le sapin, le père Noël, les cadeaux, les rennes (bon pour lui ce sont des cerfs, mais c’est un peu de ma faute, j’espère pouvoir rectifier le tir l’année prochaine…), bref tout le « package » de Noël.

Noël est derrière nous depuis bientôt deux mois et TOUS les jours Michoco me bassine avec chante « petit papa Noël » (qu’il chante admirablement bien soit dit en passant !). Tous les jours il me raconte que le Père Noël l’a gâté (il est vraiment reconnaissant ce gosse, c’est déjà ça de pris !). Les histoires pour m’expliquer que le Père Noël est au ciel, qu’il se repose car il a beaucoup travaillé n’en finissent plus. Si j’ai le malheur d’ouvrir ma bouche, il me ferme le clapet par un « chut, dodo père Noël » chuchoté malicieusement.

J’avais bien planqué toutes les déco de Noël depuis belle lurette, mais ne me demandez pas comment, il les a ressorti du fin fond du placard pour remontrer son étoile de Noël à Mamie chic sur Skype, pour faire voyager nos petites figurines chintoks à l’effigie du père noël dans ses voitures ou s’extasier devant une déco de Noël « WAAAAAAOOOUUUUUUUUHHH maman, regarde ! ». Sans parler bien sûr de son numéro spécial Noël de Pom d’Api qui n’a bientôt plus d’encre à force de dévorer les pages des yeux…

Bien entendu les commerces qui ont mis une plombe à s’y mettre ont toujours des autocollants de père Noël sur leur vitrine et des sapins décorés à l’entrée de leur boutique, ça n’aide pas. Pas plus que les paquets de chips infâmes que tous les enfants du quartier adorent, on est encore sur le stock de Noël qui arbore une mascotte de jovial père noël noir…

illuminations dakarPour voir le bon côté des choses, j’ai enfin eu l’occasion d’admirer les illuminations de Noël un soir en centre ville ! Et Michoco n’a pas froid aux oreilles le matin avec son chapeau de lutin/père noël !

Mais ne serait-il pas temps de passer à autre chose là ?!

Pour un peu il aurait presque voulu se déguiser en Père Noël à la fête du Carnaval de l’école lundi… Heureusement son autre passion a finalement pris le dessus, ce sera Pompier ! Je sens qu’on tient le bon bout…

Christmas is coming

père noëlLa température n’incite pas vraiment à Noël au Sénégal, mais dès qu’Halloween a tourné les talons, nous sommes entrés dans l’air de Noël, qu’on le veuille ou non…

Et oui ! Même ici !

Excusez-moi, j’adore Noël, mais c’est trop tôt.

Moi j’aurai bien aimé commencer à penser à Noël pendant le mois de décembre… Mais je ne peux pas lutter, Noël est déjà là… C’est un fait indéniable.

Il y avait déjà les prémices sur la blogosphère : les Christmas addict au taquet (PomdePin en tête de cortège !), les très douées de leur main (panaka j’attends avec impatience de découvrir ton calendrier de l’Avent… J-10 !). Depuis 10 jours je n’y plus mets les pieds dans ma blogosphère (pour d’autres raisons que la Christmasphobie, je vous répète moi j’adore Noël !), mais si je suis bien sûre d’une chose, c’est que c’est contagieux l’esprit de Noël…

Dns le monde réel, tout a concrètement commencé chez nous la semaine passée. Michoco a reçu son cahier de correspondance. Le graal absolu ! Impossible de le toucher, c’est SON cahier. J’ai eu beau lui expliquer que c’était un cahier où la maîtresse écrivait des mots pour informer les parents, non ! D’ailleurs il a refusé que je signe le dernier mot, il voulait le faire lui-même ! Bic en main, il a bien failli me convaincre. J’ai donc dû consentir à lui lire et relire un à un tous les mots de la maîtresse jusqu’à la dernière page pour avoir le « droit » de signer dans SON cahier. Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire… L’école ouvre ses portes à 8h… blabla… le calendrier des congés de l’année, blablabla… Qui veut participer à l’association des parents d’élèves… jour férié à venir…  reblabla « Allez, soyez chics, inscrivez-vous à l’asso des parents d’élèves, on vous en supplie ! » et puis le dernier mot : « le père noël passera le 19 décembre à l’école pour remettre à chaque enfant un cadeau » !

lapin_noël« le père noël… passera le 19 décembre… à l’école… pour remettre à chaque enfant… un cadeau » !

Père Noël… Cadeau… C’est n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd !!! Michoco a fissa voulu appeler sa mamie chic pour l’informer de la nouvelle ! Puis ça a été au tour du gardien et de chaque personne qui voulait bien écouter sa formidable nouvelle : père noël, cadeau… Non mais Père Noël, cadeau ! Surexcité ! Je précise que je ne lui ai jamais vraiment parlé ni de Père Noêl, ni de cadeaux, mais le numéro spécial « Popi fête Noël » a visiblement fait son effet… Michoco, incompris culturel n’a pas reçu l’écho attendu puisque dans notre voisinage, Noël ça ne parle pas à grand monde… surtout que c’est dans relativement longtemps ! Heureusement ses petites voisines étaient elles aussi absolument ravies de trouver enfin quelqu’un qui les comprenait. Elles ont déjà fait tous les plans sur la comète. Leur liste de cadeau est changeante mais déjà prête depuis un bail. On sera invités à leur dîner. Elles porteront des robes neuves avec des noeuds en satin et Michoco aura un costume et une cravate (ou un nœud papillon) ! Grande classe ! On s’y croirait déjà… J’ai hâte d’y être !

Ce week-end c’est mamie chic qui nous demande notre liste de cadeau de Noël. Une liste ? Des idées ? Je ne sais même pas ce que je vais offrir moi-même à Michoco, si en plus il faut que je donne des idées aux autres… Sans compter qu’il faut aussi prévoir pour son anniversaire qui tombe à peine 3 jours avant… Et puis il y a la logistique pour le rapatriement des cadeaux… Il faut aussi penser aux cadeaux à faire aux autres… Oh lala, il faudrait que je m’affole un peu là, non ?!

Bien entendu pas moyen de récupérer un catalogue de Noël digne de ce nom, donc pour en rajouter une couche, il faut aussi que je pense à préparer en plus le Noël suivant en demandant à une bonne âme de nous mettre de côté un catalogue de jouets… Histoire que l’année prochaine on puisse préparer une lettre au père Noël digne de ce nom ! Notre service posatl est certes défaillant, mais pour la destination Pôle Nord n’a jamais enregistré aucune plainte…

rayon_chocolat_noëlVoilà que ce matin cette histoire de Noël me revient à nouveau en pleine figure. Au supermarché. J’y passe en coup de vent pour acheter une ramette de papier. Quand je dis supermarché, notre casino est plutôt un hypermarché, taille moyenne mais c’est le top du top ici et on y trouve de tout (ce qu’un occidental qui a atterri là presque par hasard rêve de trouver). Enfin ça c’était avant car j’ai beau eu faire deux fois les rayons en long et en large (avec mon attelle à la cheville c’était vraiment pratique…), j’ai trouvé un rayon entier de chocolats de Noël (les sénégalais sont très gourmands et adorent le chocolat !) et un rayon en préparation de cadeaux de Noël hors de prix, mais pas la trace d’une ramette de papier ou d’un stylo ou d’un cahier. rayon_cadeau_noëlExit la rentrée, exit le rayon papeterie ! J’ai beau eu expliqué à un pauvre magasinier (qui entre nous a fait l’énorme erreur d’avoir l’extrême gentillesse de me répondre) qu’on avait besoin d’écrire toute l’année et pas que le jour de la rentrée, il n’y a rien eu à faire, je suis partie bredouille. Du coup, j’ai boycotté les calendriers de l’Avent pour cette fois, na !

Heureusement on a encore un peu le temps pour voir déambuler sous nos fenêtres les marchands opportunistes de sapins en plastique, guirlandes et autres décorations chintoks made in Asia. Bientôt les principales allées de Dakar s’éclaireront, bien sûr en plus cheap qu’à Paris, mais elles feront sûrement autant d’effet que dans le village de trou-perdu-la rivière ! (promis, On vous montrera en temps voulu ;-)

Et puis après tout ce tralala, l’hypermarché proposera un rayon de foi gras. On remplira notre four de sablés de toutes formes. On fera s’enrouler les rubans sous nos ciseaux aiguisés. On sortira notre Père Noël musical que Michoco avait tant aimé l’an passé. Et la magie de Noël arrivera.

Ni en avance, ni en retard, pile à l’heure. Mais pas maintenant !

Les dessins viennent du livre de Michoco qui n’est en fait pas du tout « Popi fête Noël », mais « Petites histoires pour les tout-petits », n°26 de décembre 2006 (merci la recyclerie !)