Merci papa ! (Allo maman bobo… la suite !)

M20140116_142210ea coulpa. Grand choco a remarqué que j’étais malade et que son fiston grandissant avait quelques besoins auxquels il fallait répondre !

Avant-hier j’ai eu des frissons une bonne partie de la nuit, qui se sont transformés en tremblements, mal dans tout le corps à ne plus pouvoir bouger, fièvre, sueur, maux de tête, de ventre, tout en même temps. C’est grave docteur ??? Je crois que grand choco a eu peur car il voulait qu’on parte à l’hopital illico presto. Finalement c’est passé et j’ai réussi à me rendormir.
5 heures 11 : ouin ouin… Michoco fait des siennes (faut dire que lui-même est en rémission…). Ca va un peu mieux, je me lève, le prend contre moi, il pose sa tête dans mon cou, il a sommeil, il lève les yeux sur moi, me tend sa sucette et dit « té-té ». Ah… il a faim, normal cette semaine il n’a vraiment pas mangé grand-chose. S’il réclame, il faut lui donner, c’est plutôt bon signe… On se lève, attrape le bibi et là la nausée vient, je presse le pas jusqu’à la chambre, michoco dans un bras, le bibi et la boîte de lait dans l’autre, je pose tous les « paquets » sur le lit, secoue grand choco et file direct dans les toilettes. Michoco ne comprend rien, il hurle. Grand choco ne comprend rien, il grogne. Euh… comment vous dire les gars… moi je suis entrain de vomir là !

1h30 plus tard, nous sommes tous les 3 dans le lit, michoco est maintenant bien réveillé, normal, il est 7 heures… Re-soucouage de grand choco… il se retourne :  « mmmmm…  j’ai mal à la tête ». Oui, mais moi j’ai 39 de fièvre, je ne tiens pas debout et vomit dès que je me lève !!!!! Il semble avoir compris, miracle, il se lève !! Michoco lui n’a rien compris, il me montre du doigt et reste planté devant le lit, faut dire qu’il n’est pas habitué à se lever avec son papa, ça n’est jamais arrivé en… 12 mois et demi ! Grand choco se recouche !!! aarrghh…. « Tu vois bien qu’il ne veut pas venir avec moi. » Oui enfin si tu faisais un peu plus d’efforts ça marcherait peut-être, non ? Michoco circule autour du lit, s’occupe un peu dans la chambre, idée de génie : je lance quelques comptines sur youtube, ça l’occupe jusqu’à 7h30. Je persuade grand choco d’aller le changer. La perspective de l’arrivée imminente du gardien qui potentiellement peut jouer avec lui dans la rue le motive énormément : yes ! Deuxième couche changée en 12 mois et demi, bravo grand choco ! Michoco est propre et occupé, grand choco se recouche, la nounou ne va plus tarder…

La loose ! La nounou est venue, mais elle est aussi malade que moi. A midi elle repart pour l’hôpital. De toute façon elle est couchée sur le tapis à se tordre de douleur, donc sa présence ne change pas grand-chose au problème… Je lance un appel au secours à 14h51 à grand choco (tout chamboulé michoco ne veut même pas dormir et je n’ai pas vraiment la force de batailler avec lui pour la sieste de l’après-midi…). Réponse texto à 15h : « j’arrive », il finit par arriver à… 17h !!! Il emporte michoco en promenade ! Ouf… 1h30 de dodo intégral qui m’ont complétement soigné ! Je ne sais pas si c’est le sommeil qui a été salvateur ou bien le fait de savoir mes deux hommes ensemble, s’occupant l’un de l’autre et essayant de me préserver. Le comble : ils se sont super bien amusés, on fait un tour au centre commercial et sont revenus tous les deux tout détendu !  J’ai eu la force de prendre le relai pour la suite du programme : manger, bain, dodo de michoco et dodo direct de petite yaye… Je me suis réveillée le lendemain guérie ! Heureusement car c’était déjà beaucoup demandé à grand choco qui a soit disant été contaminé. A mon avis, il avait surtout besoin d’être un peu chouchouté après cette participation à notre petite vie familiale… car je n’ai pas senti sa fièvre, je ne l’ai pas vu se tordre de douleur ou aller se coucher lessivé à 20 heures lui !

Spéciale dédicace à grand choco pour les 20 minutes d’aide le matin et 1h30 l’après-midi. Ce fut très apprécié et je suis sûr que ce n’est pas la dernière fois, car même toi grand choco, je sais que tu t’es bien amusé tout compte fait !
On ne nait pas père, on le devient… Tu es sur le bon chemin !

Allo maman bobo…

allomamanboboDur dur quand bébé est malade. Finies les nuits, finies les siestes, finis les jeux tout seul, michoco se met en mode koala malgré la fièvre qui devrait lui faire plutôt rechercher un peu de fraîcheur. Il occupe l’intégralité des 86.400 secondes qui composent ma journée de 24 heures. Ça dure 1 jour, 2 jours, 3 ou 4 jours selon les cas, et puis on reprend notre petite routine avec soulagement.

Mais alors quand maman est malade ?…

Les chanceuses ont un papa (ou un proche) qui prend le relai, l’homme de la situation se met aux petits soins pour bébé et madame. Je ne fais pas partie de cette catégorie :-(
Je l’ai su environ deux heures après l’accouchement quand grand choco a réapparu dans la salle d’accouchement en me disant : « quand même il faut bien voir les choses en face chérie : j’ai beaucoup plus souffert que toi durant l’accouchement. » oui, mais bien sûr………………. J’ai su que à ce moment très précis que ce serait très difficile de compter sur grand choco pour quoi que ce soit…

Alors voilà, la fatigue d’être une maman n’aidant pas, les microbes, virus et autres épidémies en tous genres se font un plaisir de m’attaquer ces derniers temps (tout particulièrement depuis que j’ai arrêté d’allaiter, je ne sais pas si c’est un hasard ou les anticorps de l’allaitement).
Angine, Abcès, Gastro, Torticoli… toutes les lettres de l’alphabet sont entrain d’y passer ! (je me demande encore comment j’ai évité le Palu…). Et là, c’est la cata… Même plus la force de porter michoco, alors ne parlons pas de lui changer sa couche ou lui courir derrière (ah oui, j’oubliais que vous n’êtes peut-être pas au courant : michoco est plutôt du genre dynamique…). Je me mets en mode survival. Je dors dès que michoco dort. Je lui parle pour lui expliquer que sa maman petite yaye est malade, il est trop chou : il me couvre de bisous et de caresses sur le bras, mais me tire le doigt deux secondes plus tard pour que je me lève le suivre dans ses aventures ! Comment dire mon trésor… les bisous magiques c’est génial mais ça ne fait pas tout !!! Je ferme la porte de la chambre, l’installe près du lit avec quelques jouets et me couche, même si je ne dors pas, je me repose un peu. Et puis je revois mes exigences de super maman reine de l’organisation et du timing à la baisse : tant pis si la couche traîne un peu plus longtemps, on remet le bain à demain, on sort les petits pots surgelés et pour les repas si la purée ne passe pas, deux compotes feront l’affaire…  entre deux vomis de maman et trois crampes de ventre !

Bonne nouvelle ! Je finis toujours par guérir… Le mieux étant quand même de rester en bonne santé…

Vous faîtes comment quand vous êtes malade ?