Les dragons-dinosaures débarquent !

Toujours pas d’info sur la date du carnaval à l’école de Michoco, mais nous avons préparé un costume pour « petit I » qui fêtera aujourd’hui le carnaval dans sa garderie (mardi-gras aura lieu officiellement le mardi 9 février cette année).

Ce week-end, c’était donc atelier cousette à la maison, et comme Michoco a complètement adhéré au thème, il a bien entendu voulu lui aussi son costume !

Voilà nos tenues de dinosaure / dragon (au choix de la personne !) :

Nous avons utilisé : 1 gilet à capuche, du tissu et des chutes de différentes couleurs, une paire de ciseau, des aiguilles et une machine à coudre.

20160130_124601_resized20160130_124513_resizedNous avons simplement découpé des losanges que nous avons cousu sur toute la longueur du gilet et de la queue pour former les pics.

 

 

20160130_124611_resized20160130_124526_resized20160130_133007_resizedNous avons ensuite rembourré et refermé les losanges sur eux puis cousu et rembourré la ceinture-queue.

 

 

20160130_150748_resized20160130_152151_resizedNous avons ajouté les dents sur tout le tour de la capuche ainsi que les yeux juste au dessus.

 

 

 

Et voilà le résultat ! ça vous plait ?!

20160130_204928_resized20160130_150825_resized

20160130_152122_resized20160130_152704_resized

 

 

 

 

 

 

Pour ma part, j’adore l’idée que l’on puisse retirer la queue, rabaisser facilement la capuche, car il n’est pas toujours évident pour un enfant de moins de 2 ans de garder un déguisement sur le dos pendant plusieurs heures… Michoco lui n’a pas voulu quitter le sien de la journée !

20160130_152746_resized

D’ici à ce que la fête à l’école soit annoncée, Michoco aura peut-être l’idée de se déguiser en pirate, chevalier, magicien ou docteur (thèmes évoqués ensemble), mais on s’est bien amusé ! Et s’il veut garder ce costume de dinosaure/dragon, nous rajouterons peut-être des griffes aux pieds et aux mains pour les finitions…

20160130_152405_resizedSachant qu’il a déjà voulu customiser sa queue d’une pierre magique (dénichée à la mercerie locale grâce aux préparatifs pour notre prochaine cousette de carnaval, plus girly cette fois : thème papillon ! à suivre…)

 

Qu’avez-vous prévu comme déguisement chez vous ?

Chaud devant !

La fête du carnaval aura lieu un peu en décalé à l’école de Michoco pour correspondre avec la fête de début de leurs vacances scolaires.

Mon petit bonhomme de trois pommes (c’est le plus petit de l’école, pas en taille, mais en âge !) a une idée fixe ; depuis début janvier où ils ont commencé à parler de carnaval à l’école, il n’a jamais changé d’idée… : POMPIER !

La majorité des petits sénégalais ont déjà fêté le carnaval et les déguisements étaient surtout des panoplies achetées toutes faites ou des costumes taillés par des couturiers de métier. Pour ma part j’ai des souvenirs vraiment agréables de préparatifs de carnaval. Certes nos costumes n’étaient pas forcément les plus beaux s’ils devaient être soumis à un jury pointilleux, mais le temps passé à les confectionner en famille, la satisfaction du « fait soi-même » et l’ingéniosité qu’il fallait déployer sont d’irremplaçables souvenirs ! Autant vous dire que mon choix était tout fait pour le premier déguisement de Michoco…

Défi dans le défi… Non seulement j’ai décidé que Michoco et moi préparerions donc son déguisement de carnaval ensemble et nous-mêmes, mais qu’en plus nous nous fournirions uniquement dans le quartier. Heureusement notre quartier est très commerçant !

Je suis ravie de cette décision car elle nous a vraiment permis de nous creuser un peu la tête. Nous sommes partis à l’assaut des commerçants du quartier sans idée très précise (pour tout vous dire on a commencé à chercher une passoire rouge à la superette en guise de casque, heureusement qu’ils n’en avaient pas !!) et finalement le résultat est encore plus génial qu’espéré !

Pour notre costume de pompier nous avons pris dans nos placards :
. un pantalon bleu marine
. un gilet un peu trop grand bleu marine (pour faire effet veste)
. une paire de bottes
. un jouet téléphone

Nous sommes allés acheter :
. 1 m de ruban argenté (7,5 centime d’euros)
. 50 cm de ruban rouge (3,7 cts)
. 1 gilet de sécurité fluorescent avec bandes réfléchissantes (2 euros)
. 50 cm de tuyau d’arrosage (40 cts)
. 1 m de cordelette (15 cts)
. 1 casque de chantier (3,5 euros)
. 1 rouleau de scotch large transparent (80 cts)
. 1 rouleau de scotch noir d’électricien (30 cts)
(j’indique les prix uniquement pour faire la pub des petits commerçants de proximité sénégalais !)

J’ai également ajouté :
. des insignes de pompier trouvées sur internet et imprimées à la taille voulue (3 pour le casque, 2 pour la veste, 1 pour le t-shirt)
. un t-shirt bleu marine en cas de chaleur en cours de carnaval

Voici tout notre matériel réuni :

20150219_203819_resized

Michoco ne voyait pas trop où on allait en venir, mais il était content de passer d’une boutique à l’autre, d’autant que le premier achat a été le tuyau d’arrosage, ce qui lui a permis de s’entrainer au maniement de la lance incendie pour faire passer le temps pendant que maman tentait d’expliquer au vendeur de ruban que gris clair, gris argent et gris foncé ça n’avait rien à voir, que rouge bordeaux ce n’était pas du tout la couleur des sapeurs et que 1 et 5 cm ce n’était pas la même largeur ! Le commerçant  a gardé son sourire, tout ça pour gagner 11,2 centimes d’euros au final, pas facile la vie de commerçant… Une fois que nous avons investi dans le casque, je n’ai plus entendu Michoco, nous aurions pu partir comme ça au carnaval, lui était déjà un pompier !

Voici ce que ça donne avant customisation :

20150219_184857_resized_2

et après…

20150219_230402_resized_1

Pas de couture ou de compétence particulière nécessaire… de toute façon je n’aurais pas pu coudre puisque je n’ai plus d’aiguille dans ma trousse à couture et que les commerçants du quartier peuvent te vendre un galon argenté fantaisie perlée, mais pas d’aiguille de couture… (pour leur défense ce sont des magasins destinés aux couturiers professionnels qui travaillent exclusivement sur machine). C’est aussi bien puisque je compte récupérer nos habits de base un jour (enfin, si Michoco me laisse faire…)

Voici les grandes étapes de customisation :

1/ J’ai découpé dans le gilet de sécurité (en laissant un liseré de jaune fluo, ça fait son effet !) et scotché au double-face les bandes réfléchissantes aux emplacements souhaités.

2/ J’ai ensuite découpé et renforcé avec du scotch les écussons avant de les double-facer aux emplacements souhaités.

3/ J’ai fixé les rubans sur le casque puis sur la longueur du pantalon avec du scotch noir, ça donne un effet liseré argent/liseré noir très pro ! J’ai également crée un petit « galon » avec les chutes de ruban pour habiller une zone un peu vide de son habit.

4/ J’ai ensuite percé le tuyau pour le fixer à ma cordelette, qui servira également à attacher le téléphone/talkie-walkie du pompier au niveau de la ceinture.

5/ J’ai réutilisé les morceaux de tissus fluorescents pour faire un foulard de pompier et un protège-cou à l’arrière du casque de pompier.

Et voilà le résultat !!!

20150220_153938_resized_1  20150220_154011_resized

Trop fière de nous, en revanche impossible de prendre une photo à peu près correcte, Michoco était comme un fou, d’ailleurs il était déjà en route pour ses premières interventions dans le quartier avant la fin de la séance photo ;-)

Place à la fête !