Hong Kong day#4

Le temps est orageux aujourd’hui. La saison des typhons n’est pas encore là, mais les risques d’une grosse averse si.

ça n’a pas encouragé les clients de l’hôtel de luxe qui possède une piscine-balcon transparente à se baigner au dessus de nos têtes, quelques dizaines d’étages plus haut, dommage, ça aurait été rigolo de les voir nager par dessous…

Nous renonçons à notre idée d’aller visiter une île pour se rabattre sur la plage. Le trafic est dense, nous descendons à la première plage de Aberdeen : Deep Water Bay. Elle porte bien son nom puisque des attaques de requins il y a quelques années de cela ont encouragé les autorités à installer des filets de sécurité. C’est sans compter sur la vingtaine de maîtres nageurs sauveteurs : nous pouvons aujourd’hui nous baigner en toute quiétude ! Ouf…

La plage est relativement remplie, notamment sur ses parties ombragées puisque le 1er mai, bien respecté ici, offre à toutes les travailleuses philippines qui font le ménage ou les nounous dans les familles hong-kongaises et expatriées ont un jour de congés. Au total, elles sont quelques 200.000 à avoir quitté leur pays pour travailler à Hong Kong, une forte communauté… Elles ont eu la même idée que nous : se regrouper et passer l’après-midi à la plage. Pas les 200.000 tout de même, je vous rassure !

Je prends un peu peur avec les premiers enfants que Michoco aborde. Ni eux, ni leurs parents n’ont l’air très enclins à partager leurs jouets… Au Sénégal tout le monde apporte ses jeux de plage et met en commun de manière plus ou moins formalisée, bref… on partage ! Finalement tout fini bien pour nous, pauvres touristes venus sans jouets de plage, Michoco tombe sur deux frères de 4 et 3 ans dont la maman est ravie d’apprendre à ses enfants le concept de jouer ensemble… ça tombe bien, il sont venus avec un camion, des pelles, des sceaux et une brouette, le paradis pour Michoco !

La route longe la mer et dessert plusieurs plage, à l’heure du retour les bus sont déjà bondés des plagistes qui sont allés un peu plus loin que nous. Une longue file se forme sur le trottoir, mais personne ne râle, presque personne n’essaie de resquiller non plus, nous attendons 45 minutes dans le calme et la passivité la plus totale. Au Sénégal ça aurait été passif mais pas calme, en France : ni passif, ni calme !

Retour à la maison pour une bonne douche : ça y est Michoco vient de comprendre qu’il pouvait regarder des dessins animés sur l’ordinateur… Dur de le faire décoller de l’écran pour partir au restaurant chinois, d’autant que la nourriture chinoise ne l’intéresse absolument pas. Il est entré dans une phase où il a abandonné toute curiosité culinaire, j’espère que ça reviendra… En attendant depuis que nous sommes arrivés il ne mange vraiment pas grand chose :-(

Il s’intéresse cependant au concept puisque nous pré-commandons à l’entrée du restaurant. Nous attendons notre tour pour avoir le droit d’aller s’assoir à une table avec notre ticket numéroté à la main. Le restaurant est réputé pour ses spécialités chinoises, ça tombe bien, c’est ce que l’on vient manger !

A travers la baie vitrée une batterie de cuisiniers prépare dans des conditions d’hygiène irréprochable et un silence religieux les fameux Dim Sum, des raviolis et autres préparation destinées à être cuites à la vapeur dans des paniers en bambous. Je laisse les garçons choisir, ils cochent des numéros sur une fiche, on aura un peu de tout ! ça tombe bien, j’aime tout ! Les paniers vapeurs viennent s’entasser et se désentasser au fur et à mesure qu’ils sont prêts et mangés. Service efficace ! Accompagnés d’une bière chinoise, d’un thé au jasmin et de dim sum sucrés en dessert (fourrage haricots rouges : ça ressemble au chocolat, mais de visu seulement !). Repus !

Retour par le classique tramway qui longe la ville d’est en ouest, que nous maîtrisons maintenant à la perfection. C’est une ligne très ancienne, d’ailleurs certains trams le sont également. Ils sont habillés de publicité sur leurs deux étages mais très courts en longueur, ce qui leur donne un aspect assez typique. On monte toujours par l’arrière du tram et descend par l’avant en validant notre carte de transport « octopus » pour payer notre trajet sous les yeux du conducteur.

Sinon depuis hier je tenais à vous rassurer sur deux points :
. Michoco a parfaitement compris le concept de bonhomme rouge / bonhomme vert aux passages piétons (une nouveauté pour nous qui vivons dans un pays sans bonhommes rouges ni verts et où l’on ose appeler les gens « hommes de couleurs » comme disait Senghor !)
. et mon cerveau a enfin intégré le réflexe de circulation à droite (comme en Angleterre, ancienne colonie oblige)
Nous circulons donc en toute sécurité, ou presque !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

13 réflexions sur “Hong Kong day#4

  1. Bounty Caramel dit :

    Oh je decouvre que vous etes à Hong Kong ! La classe ! Et qu’est ce que vou bougez, tu sembles ne pas perdre une miette de ce voyage ! Chouette expedition pour Michoko… Son oncle et pleins de nouveautés, c’est top ! Lol j’adore tes comparaisons avec le Senegal et la France, c’est bien vrai ! Des bises

    • petiteyaye dit :

      Pour les dim sum je te comprends ! Et pour les tram, vraiment bizarres, mais très pratique en milieu très dense. Avec plusieurs wagon ce serait l’embouteillage permanent dans la ville !

  2. Juliette Giannesini (@Xiaozhuli) dit :

    La saison des typhons, je l’ai vécue en 2001 et c’est super impressionnant! Les alertes sont marrantes aussi, on parle de « yellow rain », « red rain » et « black rain »… j’ai oublié le système des niveaux d’alerte mais j’avais mis un moment à piger.

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s