Vider son sac et repartir sur de meilleures bases !

Une semaine.

Il m’aura fallu une semaine avant de pouvoir ouvrir une nouvelle page blanche de petite yaye.

Il y a certains articles qui vous laissent des marques. Celui sur le sommeil de Michoco n’était pas anodin. Ecrit sur le vif, il m’a permis de me décharger d’un trop plein. Il m’a permis aussi de recueillir d’adorables messages que je n’attendais pas mais qui m’ont fait me sentir vraiment moins seule. Quelle bouffée de courage… Merci !

Le soir même de l’article, Michoco a dormi d’une traite, pour ne se réveiller que le matin une fois le jour bien entamé ! J’ai déchargé mon sac et j’ai pu ainsi le coucher plus sereine, ne pas lui transmettre, sans le vouloir, une partie du poids de mes propres angoisses.

Je suis contente car j’ai aussi réussi à partager mon problème avec Grand Choco. Il revient d’un long voyage à l’étranger où il était seul. C’est donc frais et dispo qu’il m’a entendu. Quand il est trop pris par son travail, ses soucis, sa fatigue, le million de personnes qui le sollicite, c’est impensable… mais là, il est intervenu pour poser quelques limites, pour me soulager aussi. Pour Michoco c’est important de sentir qu’on est deux et qu’on est sur la même longueur d’onde. Pour moi aussi !

Samedi soir, je les ai un peu mis devant le fait accompli, mais ils ont joué le jeu, et puis si je les avais prévenu trop à l’avance Grand Choco aurait trouvé un imprévu impératif dans son planning… : je les ai laissé tous les deux ! Grand choco a joué, fait mangé, lavé, couché Michoco. ça va peut-être vous sembler bête mais en deux ans et 3 mois c’était la première fois… La première fois qu’il s’est occupé 4 heures de suite de son fils ; la première fois qu’il a accepté de gérer des impératifs de la journée : manger, se laver, dormir.

Et moi j’étais au cinéma, bien en avance, pour ne surtout pas rater le très demandé Timbuktu (merci le tout nouveau cinéma numérique de l’institut français qui nous permet de pouvoir découvrir les films bien plus tôt qu’avant !).

Depuis dimanche, Michoco ne s’endort plus l’après-midi. Je lui impose un temps calme d’une heure où il reste dans son lit pendant que je m’allonge moi aussi. Au delà de cette heure-là, s’il ne s’est pas endormi, je n’insiste pas. Du coup le soir il s’endort très tôt et sans souci, et il fait le tour du cadran voire plus. En fait il dort le même temps, mais c’est beaucoup moins stressant pour lui comme pour moi. Moins de conflits, de frustrations, de sentiments d’échec ou d’incompréhension.

Bon hier soir il était tellement claqué qu’il est parti se coucher à 18h55 avec 2 cuillères de soupe dans le ventre et sans prendre de bain… pas sûre que si je le mets dans une voiture dans l’après-midi, il ne sombre pas dans un profond sommeil, mais on va continuer à se chercher/observer/essayer…

20150401_083942_20150401084259770Il est trop tôt pour vous dire si on arrête les siestes auxquelles je tenais tant, qui lui faisaient du bien et qui me permettaient de poursuivre mon travail l’après-midi. Je ne sais pas si il est entrain de changer de rythme ou si c’est une période, si je fais bien ou mal, et de là à savoir ce que nous ferons dans quelques semaines… mais aujourd’hui, 7 jours après de chaudes larmes qui roulaient sur nos joues, on se porte mieux vis à vis du sommeil !

 

Advertisements

35 réflexions sur “Vider son sac et repartir sur de meilleures bases !

  1. audrey430 dit :

    comme je te comprends. La sieste à laquelle je tiens devient galère, mais si elle ne la fait pas elle est trop excitée l’après midi, et le malgré ça le soir elle prend du temps avant de s’endormir, bouge, crie, bref c’est la bagarre le soir…;

  2. pomdepin dit :

    Ça fait plaisir à lire! Contente que tu ailles mieux. Peut-être que Michoco est en période de transition et change de rythme de sommeil. Vous allez trouver un nouvel équilibre peu à peu.

  3. mamancadeborde dit :

    Je suis heureuse que le coucher et la nuit se passent désormais sans souci ! J’ai connu cela un moment après 15 jours de vacances où la petite dernière avait dû dormir dans la même chambre que nous et c’êtait l’enfer ! Il a fallu du temps pour qu’elle accepte de re dormir seule dans sa chambre sans cri et sans larme. Une chose est sûre notre état d’esprit à nous aussi est important ! Plus nous sommes agacés et finalement moins ça marche ! Nos enfants sont de vraies éponges ! Pour les siestes, je crois que c’est une question de rythme. Ma petite derniere (3 ans) dort à l’école mais ne fait plus la sieste à la maison depuis ses 2 ans. Mon aîné ne l’a faisait plus dès 18 mois. Quant à mon numéro 2, il a fait la sieste jusqu’à 4 ans. Tu tiens le bon bout ! Bravo car ce sont toujours des épisodes difficiles et éreintants ! Je ne sais pas pour toi, mais moi lorsque qu’elle a réintégré son lit je me sentais drôlement fière d’avoir réussi à gérer ! Je suis aussi contente que Grand Michoco ait pu te seconder un peu. Parfois ça devient vital ! Bonne journée

  4. fedora dit :

    Je suis heureuse de lire que cela s’arrange :) Rien à voir mais j’ai retrouvé ton message et ma contribution tissuesque est partie hier de la poste belge ^^ bisous

  5. Amélie dit :

    On manque souvent de recul avec les enfants, on oublie que ça ne durera pas, et puis finalement après coup (même si c’est seulement 7 jours après) on se dit que oui, tout a une fin. La fatigue et l’énervement n’aident pas, il faut le dire ! Ah ces enfants… En tout cas j’ai lu qu’il vaut mieux pas de sieste et un bon sommeil nocturne plutôt qu’une sieste mais un enfant qui dort moins la nuit. Donc bon…. (mais moi aussi, qu’est-ce que j’aimerais qu’ils fassent encore la sieste !)

  6. Danielle dit :

    QuAnd les mamans se sentent bien , les enfants sont détendus . Aprés se sentir bien n’est pas toujours facile , mais peut étre qu’il faut le dire à son enfant , sans l’impliquer mais pour qu’il ne s’inquiéte pas
    À bientôt

  7. Annie De Bosschère dit :

    Je suis heureuse que vous avez trouvé une sorte d’équilibre. Au premier enfant on cherche, on hésite, on se trompe et finalement la solution qui nous convient s’impose. Et au deuxième enfant , ben on recommence car ce qui marche avec l’un ne l’est pas forcément avec l’autre .
    Courage petite Yayé, vous êtes sur la bonne voie
    Bisous

  8. Juliette Giannesini (@Xiaozhuli) dit :

    Les siestes, ça part et ça revient. Même Mark, monsieur j’veux pas de temps mort, en a parfois besoin. Donc c’est pas parce qu’il a ou aura une phase sans sieste que ça sera comme ça à partir de maintenant.

    Contente que tu aies pu prendre du temps sereine! Franchement, je ne sais pas comment tu fais toute seule (je me permets de dire « seule » vu que le papa n’a pas l’air franchement présent au quotidien, juste un constat, hein)

  9. Christine CHABIRON-LEROUX dit :

    Formidable ! en mots et en faits..
    Bises
    Ps Ma sœur Lalo me racontait il y a peu une phrase de Lacan, semble-t-il….je te la restitue à ma façon : le rôle du père ? mettre un bâton en les dents de la mère Crocodile….pour permettre jeune Croco de sortir prendre l’air… et de l’autonomie… Bizarre, je ne m’étais pas vue les dents serrées sur mes bébés, mais…à y réfléchir…

  10. lexieswing dit :

    Quand on « travaille » à deux c’est toujours mieux :) On se sent plus serein, avec moins de responsabilités sur les épaules puisqu’on est deux à prendre des décisions. Bravo à grand Choco. Certes c’est normal de s’impliquer quand on est un papa, mais il n’est jamais trop tard pour passer à l’action n’est ce pas?

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s