Asimbonanga

En ce moment une de nos chansons préférées avec Michoco est Asimbonanga de Johnny Clegg.

Cette chanson a été écrite en 1986 pour militer en faveur de la libération de Nelson Mandela, à une époque où il était surtout un « symbole sans visage » pour Johnny Clegg et d’autres puisqu’en Afrique du Sud posséder ou reproduire son portrait était interdit.

Une chanson magnifique  dont j’était trop petite à la fin des années 1980 pour comprendre la portée, mais dont je ne me lasse pas et qui résonne au plus profond de mon cœur à chaque fois que nous l’écoutons, peut-être un peu plus encore depuis que Michoco est là…

J’en profite donc pour vous mettre les paroles et la traduction pour ceux qui ne comprennent pas le zoulou et/ou l’anglais (trouvées ici, vive internet !) :

Asimbonanga
Nous ne l’avons pas vu
Asimbonang’ uMandela thina
Nous n’avons pas vu Mandela
Laph’ekhona
A l’endroit où il est
Laph’ehleli khona
A l’endroit où on le retient prisonnier

Oh the sea is cold and the sky is grey
Oh, la mer est froide et le ciel est gris
Look across the Island into the Bay
Regarde de l’autre coté de l’Ile dans la Baie
We are all islands till comes the day
Nous sommes tous des îles jusqu’à ce qu’arrive le jour
We cross the burning water
Où nous traversons la mer de flammes

[Refrain] (x2)

A seagull wings across the sea
Un goéland s’envole de l’autre coté de la mer
Broken silence is what I dream
Je rêve que se taise le silence
Who has the words to close the distance
Qui a les mots pour faire tomber la distance
Between you and me
Entre toi et moi ?

[Refrain] (x2)

Steve Biko, Victoria Mxenge, Neil Aggett*
Steve Biko, Victoria Mxenge, Neil Aggett*

Asimbonanga
Nous ne l’avons pas vu(e)
Asimbonang ‘umfowethu thina (Asimbonang ‘umtathiwethu thina)
Nous n’avons pas vu notre frère (Nous n’avons pas vu notre soeur)
Laph’ekhona
A l’endroit où il (elle) est
Laph’wafela khona
A l’endroit où il (elle) est mort(e)

Hey wena, hey wena
Hé, toi ! Hé toi !
Hey wena nawe
Hé toi, et toi aussi !
Siyofika nini la’ siyakhona
Quand arriverons nous à destination ?

[Refrain] (x4)

* Steve Bantu Biko (1946-1977), philosophe noir, une figure et un martyr de la lutte contre l’apartheid, mort après 2 semaines de détention, sans procès.

* Victoria Mxenge (1942-1985), avocate noire symbole de la lutte contre l’apartheid également arrêtée et assassinée avant le procès en 1985.

* Neil Aggett, médecin et syndicaliste blanc figure de la lutte anti-apartheid lui aussi, torturé et assassiné en prison en 1982.

 

Ainsi que deux vidéos d’Asimbonanga :

Celle du concert de Johnny Clegg à Francfort en 1997 où Nelson Mandela a fait une apparition surprise… (à lire ici : une petite interview de Johnny Clegg sur ce souvenir…)

 

Et la reprise du Soweto Gospel Choir au moment de ses obsèques, un peu publicitaire, mais qui m’avait beaucoup émue sur les réseaux sociaux (merci Delphine).

 

Sinon en ce moment on aime bien aussi « Les daltons » de Joe Dassin. « Tagada tagada voilà les Daltons… » Hé hé !! Bon OK… Je sors !!!

Excellente semaine à tous et vive la Liberté !

Advertisements

21 réflexions sur “Asimbonanga

  1. Marie dit :

    J’ADORE !!! J’adore la chanson et tout ce qu’elle représente, forcément.
    Je la chantais phonétiquement depuis mon adolescence, mais grâce à toi, je vais pouvoir chanter les vraies paroles (il s’rait temps, 30 ans après) !!!
    Merci : tu m’as mise en joie, ce matin ! :-)

  2. Marie Kléber dit :

    Je vais pouvoir moi aussi la murmurer avec les vraies paroles. C’est une belle chanson, porteuse d’un message si important. Merci de l’avoir partagé avec nous.

  3. Aileza dit :

    Une chanson mythique ! Effectivement très très propice au yaourt et baragouinement (je ne crois pas que ce mot existe) mais tellement belle et émouvante !

  4. Halisi dit :

    hello yaye! Une chanson que j’affectionne particulièment ♥ Je profite pour t’annoncer une petite nouvelle : je prépare mon voyage pour…. Dakar!!! Ah!!! Le vol est prevu pour le 24 février. Je viens dans ta jolie ville durant 1 semaine pour passer un concours pour candidater à des universités en france (dakar étant un centre a l etranger) J’avais prévu de l’annoncer plus tard une fois fini tout les formalité. Pour les finaliser, =) Je suis à la recherche d’une personne qui pourrait m’aider. Je connais malheureusement personne au Sénégal. Je me suis dit : halisi! tu as des « food » contacts =) J’ai pensé à toi alors. evidemment, je serais très heureuse de pouvoir du coup faire ta connaissance. tu n est pas obligé bien sur mais ca sera un tel plaisir. une belle manière de profiter du sejour

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s