Ici

Ici.

c’est ici qu’a commencé 2015…

Cette case au bout du monde c’est la mienne !

Pas d’eau courante, pas d’électricité, le réseau téléphonique passe depuis deux ans (mais j’ai toujours gardé mes anciennes habitudes de couper mon téléphone de toute façon…). Là n’est pas l’essentiel. Loin de tout on fait vite le tri dans ce qui est VRAIMENT important.

Pas facile de vous expliquer comment se passe la vie ICI. La vie d’ICI il faut la vivre. Ou plutôt si ! Il m’est facile de vous dire que c’est une vie toute simple, au rythme du soleil, au rythme des saisons, avec une manière très joyeuse et positive d’aborder la vie. Tout n’y est pas rose, mais rien n’est la fin du monde, ça aide à voir les choses sous un autre angle ;-)

C’est donc ICI que commencera le projet 52 !

52 semaines pour 52 thèmes qui m’inspireront peut-être quelques jolies photos et textes, qui sait ?! De nouvelles rencontres aussi puisque plusieurs blogs feront de même, sous l’égide de celui de Ma’ qui a initié le projet. Je vous laisse aller sur le lien ici si vous êtes curieux de découvrir tous les thèmes « imposés » de l’année et si vous voulez voir ce que le mot « ici » a inspiré à d’autres…

J’espère que ce projet 52 sera l’occasion de vous dévoiler un peu plus de mon Afrique à moi !

 

20150101_095657_resized

 

Advertisements

22 réflexions sur “Ici

  1. Marie Kléber dit :

    Ici, on dirait que le temps s’arrête, que la vie est vraie, sans fards, sans éclaboussures. Hâte de découvrir ton Afrique! A travers tes yeux, je suis certaine qu’elle est encore plus belle que je ne l’imagine.

  2. Bounty Caramel dit :

    C’est trop bon ICI !!! (bon ok, si et seulement si les essentiels que sont la santé… sont ok) (punaise trop longtemps que je n’ai pas été vivre des mois durant aux ICI… ils me manquent…). Hâte de découvrir ce projet ! Bises

  3. Myriade dit :

    Un début d´année prometteur ! Je suis sure que des conditions de vie disons précaires nous font voir beaucoup de nous mêmes, pour le mieux et pour le pire. Et si ses conditions précaires ne sont que passagères elles nous montrent bien des choses tout en ouvrant de nouveaux horizons…..

    • petiteyaye dit :

      C’est évident que partager ces conditions de vie rurales (plus que précaires) sur qq jours par an apporte un vent de liberté que ceux qui y vivent au quotidien ne ressentent pas si intensément, même si beaucoup réalisent tout de même qu’ils sont plus bien plus heureux et libres qu’en ville.

  4. Pingback: Rire | Petite Yaye

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s