la jungle de ses habits

Boltanski-Personnes-tas-2Jusqu’à ses un an, on tenait le coup, c’était relativement simple. A chaque anniversaire clé on passait à la taille suivante. Du 3 mois pour ses 1 mois, du 6 mois pour ses 3 mois, du 9 mois pour ses 6 mois, etc.

Puis certains vêtements sont devenus trop petits, plus vite. D’autres ont décidé de s’installer plus longtemps que prévu sur l’étagère, des CDI naturalisés. Au fil du temps, nous avons maintenant de tout dans notre placard ! Du 12 mois au 5 ans. Il y a les petits habits qui taillent grands, ceux que l’on affectionne trop pour les renvoyer, même s’ils laissent dépasser le nombril de Michoco. Il y a ceux qui se sont agrandis au fil du temps, à croire qu’ils sont basés sur l’ADN de Michoco. Il y a aussi les habits chinois destinés au marché africain (du très bas de gamme) qui indiquent une taille car c’est dans les normes internationales, mais cette taille ne correspond à rien, du moins, à rien de cohérent ! Il y a ceux qui ont vécu et ont rétréci au fil des lavages de leurs anciens propriétaires. Il faut dire que depuis plus d’un an je n’ai pas acheté un seul habit neuf à Michoco, je fonctionne sur la gentillesse de notre réseau, sur des lots trouvés d’occasion sur Ebay. Il y a aussi ceux que l’on nous a offerts pour les un an de Michoco mais qui nous vont maintenant, ou l’année prochaine car en Afrique on rentabilise un vêtement, donc la taille importe peu ! Il y a ceux qu’on nous a offerts récemment mais qu’on ne pourra pas porter car à force de vouloir faire des poupons bien apprêtés, on a oublié de nous demander dans quelle saison on vivait ! il y a ceux qui taillent petit aussi, naturellement.

Bref, finalement on ne tient plus compte des étiquettes. Heureusement avec nos habits de seconde main, de nombreuses étiquettes ont déjà été délavées ou découpées par des parents qui visiblement sont passés par là aussi ! Les jours de grand ménage, je vous avouerai que je les couperai bien toutes ces étiquettes qui ne correspondent à rien !

Mais après tout, je n’ai jamais aimé coller des étiquettes aux gens, pourquoi les étiquettes de nos vêtements aimeraient qu’on leur fasse subir ce sort ?

Je classe, j’évalue, j’estime. Même sans étiquette on est bien obligé de créer des catégories… Michoco l’a d’ailleurs bien compris. Saoulé par ces essayages imposés, il prend les devants et m’indique de manière expéditive : « là, là, pitit, gand gand, pitit, là maman ! »

Bref, chez nous il y a 3 catégories : ce qui ne va plus, ce qui va, ce qui ira plus tard !

 

La photo vient de ce site et traite de la création Personnes de Christian Boltanski au Grand Palais (exposition Monumenta 2010). L’art est partout…  je vous invite donc à cliquer pour une visite guidée de cette installation contemporaine !

Publicités

19 réflexions sur “la jungle de ses habits

  1. jailly dit :

    A la maison c’est pareil en vêtements nous n achetons presque rien mes beaux parents on récupéré le stock d’une maman de trois garçons tous nés en hivers. Et heureusement à 11 mois il porte déjà du 18 mois ( quelques vêtements en 12 moi aussi ) quand un vêtement ne va plus hop dans le cartons qui reste d’ailleurs à côté de la table à langer et direction chez les beaux parents comme les jouets en bonne état pour une autre bébé (le notre ou un autre d’ailleurs ^^)

  2. lexieswing dit :

    Nous on a pas mal de recup (elle a des triplés pour cousins), des fringues de marque achetées par ses gds mères et bcp de Zara de ma part. J’achète bcp trop, je veux coordonner, j’oublie que le blabc à la garderie c’est une mauvaise idée, etc… Sinon elle augmente plus vite en taille pr les t shirts et pantalons que pr les gilets. A 21 mois elle porte encore qq gilets en 12 mois, des t shirts en 18 mois et deux ans, des pantalons en 2 ans, et des debardeurs (sous le t shirt, climat oblige) en 3 ans, récupérés chez ses cousins et qui feront aussi l’été prochain :)

  3. Zhu dit :

    Pareil ici… les marques américaines taillent grand, les européennes beaucoup plus petit. Les t-shirts, il en a de toutes les tailles, idem pour les gilets et pull. Pour les pantalons, je prends pile la taille qu’il faut au moment M car je n’aime pas quand il les perd façon rappeur, ou quand les jambes sont vraiment trop longues.

    C’est comme nous, remarque. Je fais des tailles différentes selon les marques et le style!

  4. La maman de la petite choucroute dit :

    Chez nous aussi c’est le chaos des tailles et des habits: je suis la dernière d’une série de copines à avoir eu un bebe et du coup elles me prêtent toutes des caisses et des caisses d’habits. Et j’ai de la chance elles ont des super goûts. :-) Mais dans les caisses, toutes les tailles sont mélangées, elles ont aussi enlevé les étiquettes et du coup je fais à l’œil. Des fois je me plante et je dois la changer. Et comme Michoco, ça la soule! ;-) Mais au final, c’est un chaos plutôt cool!

  5. fedora dit :

    même chose ! j’ai de tout pour la poulette… enfin de moins en moins de trop petit parce que pour cette tranche là, soit je donne soit je fais des lots que je mets sur ebay… Au début, je n’ai rien acheté comme vêtement à la poulette : une super copine m’a filé toutes les fringues de sa fille… Bon, il y a certaines pièces que j’aimais un peu moins mais tant pis ! j’ai aussi beaucoup acheté en seconde main sur internet mais moins maintenant car j’ai eu quelques mauvaises surprises… J’aime bien l’idée des cases et des étiquettes… c’est tout-à-fait ça…

  6. Catwoman dit :

    Tu sais, je me faisais la même réflexion ce matin en voyant Batgirl enfiler une robe que je lui avais acheté quand elle avait 2 ans et qui se trouve aujourd’hui être … un pull !!!

  7. matinbonheur dit :

    Ici aussi on a un sacré stock avec les 2 qui changent de tailles si vite, j’ai pas le temps de dire ouf et il faut déjà trier ce qui ne va plus pour le virer de la commode qui est au bord de l’asphyxie (une commode pour 2). Et puis on a aussi ce qui ira plus tard, trouvé en brocante ou vraiment hyper soldé qu’il faut régulièrement transféré dans ce qui va. Bref!

  8. Marie Kléber dit :

    C’est un peu comme chez nous, pas mal de tailles, pas mal de vêtements offerts, prêtés, recyclés. Ce qui ne va plus, je le propose à d’autres mamans qui en ont besoin autour de moi. Il y a quelques pièces que je garde, juste pour le plaisir. Ca s’accumule. Il y en a même un peu trop. Mais ça à le mérite de nous permettre de voir venir. Et depuis que l’escargot est né, les dépenses vêtements ne pèsent pas lourd dans la balance, ça compense avec le reste!

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s