une main qui fait du bien

sénégal gilles janvier 2014 10136h30.

J’ouvre les yeux. Je suis perdue. J’ai la tête qui tourne. Fort. Vite. La nausée monte, des crampes de ventre aussi.

Ça ne va pas. J’essaies de refermer les yeux. Ça ne va pas mieux. Mes jambes sont engourdies.

Je frissonne, je grelotte. Je voudrais sortir de ce corps qui me fait mal.

Je tâtonne sous la couette à la recherche d’un repère.

Je trouve une main chaude. Je l’enlace, elle me répond en serrant un peu mes doigts.

Je comprends que je suis malade, que je le serai toute la journée, mais je me sens mieux. Un peu. Beaucoup.

Je me sens mieux et je pense à mon petit loup. Je pense à lui qui m’appelle parfois (très rarement) à 5h, 6h ou 6h30 à au lieu de ses 7h30, 7h45 ou 8h habituels.

Quand ça arrive je râle, me plains, m’agace alors qu’il se réveille seul, perdu, peut-être en grelottant, en transpirant ou en ayant mal au ventre. Il se réveille probablement d’une manière qui ne lui plaît pas. Je devrais savoir qu’il cherche un repère, que ce repère, c’est moi. Je me lève, j’y vais toujours, mais sans conviction, et en râlant contre la journée qui commence mal, alors que lui a tout simplement besoin de la main de sa maman, de sa chaleur, de sa voix pour savoir que même si ça ne va pas, ça va aller quand même !

Pardon mon petit loup de ne pas toujours savoir être à l’écoute de tes besoins, des besoins tout simples, des besoins tout doux.

 

(la photo est de mon ami Gil)

Publicités

18 réflexions sur “une main qui fait du bien

  1. fafa expat dit :

    Touchant ton texte, je suis pareille… parfois je grogne un peu quand elle se lève vers 6h du mat pour X raisons…et puis après je m’en veux parce que je me dis qu’il y a bien quelque chose qui l’a reveiller et qu’elle avait besoin de moi c’est tout. Pas facile quand on a la tête dans le cul de reagir de façon appropriée lol

  2. Marie Kléber dit :

    Quelques fois il suffit juste d’une main pour calmer cauchemars et angoisses. Nos petits en ont besoin, ça les rassure, ça leur fait du bien. Et même si 5h du matin, c’est un peu tôt, je me dis toujours que j’ai cette chance que d’autres au final n’ont pas.

    • petiteyaye dit :

      tant mieux ! moi aussi je fais partie de la même catégorie… mais vu dans quel état je me suis réveillé l’autre matin, j’étais en « détresse » et ça m’y a fait beaucoup réfléchir…

  3. Isabelle Bergamote dit :

    Le nombre de fois où pendant le petit déjeuner je dis « ça y est ça commence » et en me disant que la journée va être longue… il y a des matins où je ne suis certainement pas assez à l’écoute de mes enfants…
    #mauvaisemere

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s