les petits pots dans les grands

Voilà un mois que Michoco me tane avec a introduit dans son langage et son quotidien « pipi » et « caca ».

Nous n’avons aucune pression, Michoco est encore tout petit, je ne ressens absolument pas le besoin qu’il devienne propre rapidement mais comme il semble particulièrement réceptif aux pipis/cacas en ce moment, j’ai acheté un pot, histoire de l’avoir sous la main. Ca va également nous permettre, avec la chaleur arrivant, de traîner à la maison « cul nu » tout en pouvant déjà lui proposer une alternative appropriée, plutôt que de le regarder béatement faire pipi sur le carrelage !

20140503_133343Pour pipi, il dit « titi », mais en faisant bien le signe du pipi. Par extension ça veut aussi dire « arbre » pour lui car dans un de ses livres préférés il y a un petit garçon, Bouba, qui fait pipi contre un arbre. J’ai mis longtemps à faire le lien, mais ça fait sens ! Alors quand il voit un arbre, il crit « titiiiiiiiii » ou « baba titiiiiiiii !

Pour caca, il dit bien caca. Il comprend le signe mais ne le fait pas. Par extension ça veut aussi dire saleté et poubelle dans son vocabulaire. On ne lui a jamais dit d’une saleté ou d’une poubelle, « c’est caca », mais à force d’accompagner sa nounou à la poubelle pour jeter ses couches, il a fait le lien tout seul. Nos promenades de fin d’après-midi sont « un peu » pénibles depuis car à chaque détritus au sol, il s’exclame à voix très haute et très fière « caca ! » et comme les rues de Dakar sont très sales, ça nous arrive une fois tous les… 30 centimètres… De même que les poubelles informelles qui jalonnent notre chemin ont droit au même « ca-caaaaaa » ! (ça m’a d’ailleurs permis de constater que je me plaignais à tort du manque de poubelles « publiques » car il y a énormément de poubelles à disposition dans la rue, les gens ont encore moins d’excuses…).
Caca veut aussi dire couche pour lui, qu’elle soit sale ou propre. Je pense qu’il a assimilé à notre question « tu as fait caca ? » en soulevant sa couche pour vérifier.

Michoco n’a jamais été gêné par une couche pleine. Il faut dire que quand il était tout bébé il avait sûrement bien plus important à régler avec ses problèmes de reflux et d’intolérance au lactose, il hurlait et se tordait de douleur, alors pleurer pour un petit caca dans la couche… Depuis il pourrait rester des heures avec une couche limite débordante sans que ça ne l’empêche de vaquer à ses occupations ou que ça ne le rende irritable. Plutôt pratique, j’avoue !

20140503_133514Depuis un mois il nous fait cependant souvent remarqué qu’il a conscience d’avoir une couche sur les fesses. Quand on le change, s’il a fait caca, il souffle du nez pour dire que ça sent mauvais ! Je crois bien lui avoir fait une fois et ça lui ai resté… S’il fait caca, il vient également se signaler. Il comprend bien le signe « aller changer la couche », mais en profite pour lancer un petit jeu de « attrape-moi si tu peux ! ».

Depuis un mois toujours, il prend son rôle de « père » très au sérieux (vous aviez oublié que Michoco était le papa d’un adorable petit bébé prénommé Moussa Monteiro, petit rappel ). Son bébé, dont il a la garde exclusive puisque notre petite voisine ne vient presque plus jamais chez nous, fait trèèèèès souvent caca. Il lui ôte sa couche, l’emmène dans sa salle de bain (oui, Michoco a une salle de bain personnelle !! même s’il prend son bain dans la baignoire de maman. L’Afrique a ses petits luxes !), le nettoie, escalade sur le rebord de sa table à langer pour plonger ses doigts dans le pot de karité (pas de crème, lingettes, ici c’est eau puis karité) et venir lui étaler sur les fesses, et déborder un peu partout car c’est rigolo quand même tout ça !

Il tire la chasse d’eau quand je vais aux toilettes (oui, j’aimerai bien allé aux toilettes tranquille, mais je gère, comme toutes les mamans du monde, non ?). Tout fier de relever la lunette des toilettes et vérifier que la chasse d’eau a bien tout fait partir.

20140503_133308A la réception de son pot, il était ravi ! Quand je lui ai donné, il m’a immédiatement dit que c’était pour faire pipi. Quand je lui ai demandé pour qui c’était il m’a immédiatement dit que c’était à lui et me le répète régulièrement. Il est allé me chercher son livre « j’y vais » (un petit poussin qui part en expédition, annonce à tout le monde son départ, tout ça pour se rendre… aux toilettes ! « J’y vais ! » de Matthieu Maudet, collection loulou & cie, l’école des loisirs) pour me montrer qu’il avait bien fait le lien. Summum quand il a eu sa mamie sur Skype : il est allé chercher son pot pour lui montrer ! Quand je fais pipi, il s’assoit lui aussi sur son pot en chantant (me faisant signe qu’il faut que j’enlève son pantalon et sa couche), même s’il ne fait rien dedans.

Seul hic : quand il monte dans la baignoire, il voudrait emmener son pot avec lui dans le bain ! Faut dire qu’un fauteuil de bain, qui servirait aussi de marche-pied pour attraper tous les savons de maman, ce serait drôlement pratique !

Nous voilà lancé dans une nouvelle aventure : celle de la propreté… affaire à suivre !

 

 

Publicités

7 réflexions sur “les petits pots dans les grands

  1. Zhu dit :

    Wow, il est pas mal en avance ton p’tit bout! Niveau langage et apprentissage.

    Mark commence un tout petit peu à me « dire » quand il a fait caca mais sinon, pipi, il s’en fout. Il ne parle pas autant non plus… enfin pas des mots qui veulent dire quelque chose.

    Chez nous, « sale » c’est « zang » (le mot chinois) donc ça me fout moins la honte quand il pointe les merdes dans la rue. On dit que c’est « zang » et on passe notre chemin. Ça fait chic quoi.

    • petiteyaye dit :

      Attend on a juste acheté 1 pot, on a rien appris pour le moment !!
      Pour le langage, bavard + curieux avec une maman bavarde et curieuse… ça donne pleins de mots « parlés » ou « signés », mais c’est pas un cadeau tous les jours !! Ce qui me tue ce sont les associations d’idées qu’il fait…
      Pour Mark j’avais lu que les enfants « multi-lingues » commencaient à parler un peu plus tard que les autres mais quand ils se lancent, ça depote !
      Pour nous, je crois que le langage des signes y est pour bcp, j’en parlerai dans un prochain article !

  2. jailly dit :

    Pour mon neveu impossible de lui apprendre le pot: jusqu’au jour ou sa maman a fini par lui acheter une marche et un réducteur de toilette en une semaine monsieur était propre ^^

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s