l’étoile filante et la petite graine

256ptIl y a deux ans déjà !

Le 1er janvier 2012, vers minuit trente, « madame a accouché, elle est à la maison mais on ne trouve pas l’infirmier ». C’est une connaissance. Sa femme vendait au petit marché qui s’était formé pour la saint-sylvestre il y a à peine 2 heures… et elle a déjà accouché ?? J’accompagne mon ami agent de santé habilité. On s’arrête au dispensaire prendre une lame de rasoir, de l’alcool, des compresses. 20 minutes de marche pour rejoindre une maman et un tout nouveau bébé encore attaché ! On arrive sous un toit de paille, des murs en cailloux, à la lueur d’une lampe torche, au fin fond du bout du monde (puis tourner au 3ème champs à droite après le baobab).

Je coupe le cordon ombilical ! J’avais déjà eu la chance de vivre plusieurs naissances au village, mais un bébé de la nuit du nouvel an, c’est trop magique ! Surtout que celui-là a toute une histoire, son deuxième prénom c’est « signature » (un jour je vous raconterai !).

Les autres enfants reviennent se coucher à côté de la maman et de leur nouveau petit frère. On est bien loin de notre technologie, nos procédures… On laisse la famille. Retour sous le silence des étoiles. Petit vœu : moi aussi je veux un bébé pour 2012 ! J’avais déjà prévu mon coup puisque j’avais arrêté mon contraceptif le mois d’avant. Mais un vrai vœu de nouvel an, avec de vraies étoiles filantes, c’est la classe !

Mémo S_09Ca s’engage plutôt mal, le premier trimestre 2012 trouve le Sénégal (et grand choco) en pleine campagne présidentielle… Par mont et par vaut, mon coup de vent chocolaté se pointe tous les 36 du mois au mauvais moment, mois 1 raté, mois 2 à l’eau, mois 3 abonné absent…

Dis-donc grand choco, mon rétro-planning 2012… x ième mois + 9 mois à venir = 2013… ça ne va pas du tout ça !

Mois 4. Je lui écris un petit mémo envoyé sur son tout nouveau joujou smartphone, nous sommes vendredi 13 avril, quoi de mieux pour appeler la chance ? Je m’y prends quelques jours en avance, espérant que cette fois-ci il ne va pas me filer entre les doigts au dernier moment ! Pour bien faire, je le kidnappe et l’enferme dans une chambre d’hôtel en France, histoire d’être sûre que cette fois-ci il n’aura plus d’excuses pour ne pas passer à la casserole au bon moment !!! Là vous allez croire que je suis un tyran, mais j’ai fait ça en douceur et il était parfaitement consentant !

Au moins ce mois-ci il y a un résultat à attendre !

Retour à Dakar. La grand-mère de grand choco est hébergée chez nous pour subir une opération de la cataracte, la maman et l’oncle de grand choco l’accompagnent. A peine entrée dans la chambre pour la saluer, elle me dit que je vais avoir un bébé très bientôt, et que ce sera un garçon. Je ne me rappelle plus si c’était avant ou après son opération des yeux, mais quelle claire-voyance !

Quelques jours passent, je traque tous les signes annonciateurs, mais je crois qu’ils sont plus le fruit de mon imagination que de réels symptômes… Je piaffe d’impatience… Mais règles c’est pour demain, mais je ne peux plus attendre. Je file au toilettes. J’avais déjà acheté un test de grossesse (complètement zinzin la fille…).

PaperCamera2012-04-28-08-45-06Le test est positif !

Grand choco est sous la couette, il dort. Mon cerveau se déconnecte. Mes mains tremblent, je refais la mise au point sur le résultat du test. 2 traits. Je dois faire au moins 28 aller-retours entre la chambre et la salle de bain (notre salle de bain est dans notre chambre, ce qui facilite les déplacements !). Prends le test dans les mains, le repose, reviens, souris, souffle, repars. Le prends en photo. Relis la notice.

Je réussis à reprendre un peu mes esprits (juste un peu car je crois que jusqu’à présent, deux ans plus tard, je n’ai pas encore réalisé !!!). Je me glisse sous la couette, glisse ma main dans celle de grand choco. Elle est toute chaude sa main. « Chéri ? Mmmmmm… ? Tu vas être papa ! Ah bon ? silence (mais il me tient toujours la main et son « ah bon ? » avait des trémolos dans la voix !). C’est sûr ça ? » Je lui glisse le test dans la main. Il ouvre un œil, sourit et se rendort.

Rendez-vous est pris avec une mini-crevette (qui s’appellera bien plus tard michoco) pour… mi-janvier 2013 !

Finalement Michoco est bien venu en 2012 ! Le 21 décembre, vous savez, le jour annoncé comme la fin du monde / début d’une nouvelle aire par les incas mayas. Et nous sommes sortis de la maternité le 24 décembre en début de soirée, un vrai cadeau de Noël !

Alors, vous pensez toujours que les étoiles n’y sont pour rien ??!

Advertisements

8 réflexions sur “l’étoile filante et la petite graine

  1. Zhu dit :

    Bon job, les étoiles! Mon bébé dragon n’était pas trop planifié, c’était une surprise dans un sens, mais une belle :-) On le voulait hein, je fais juste partie des femmes qui tombent enceinte là tout de suite sans 40 000 « essais bébé » :lol:

  2. Marie Kléber dit :

    Les étoiles sont toujours de la partie! Ils faut avoir une pensée pour elles le soir en s’endormant, elles nous protègent!
    Très beau récit petite yaya.

    • petiteyaye dit :

      oui, quand tu as la chance de pouvoir, ne serait-ce qu’une fois dans ta vie, dormir sous une couverture d’étoile, quand le ciel est plus grand que la terre, quand même les plus discrètes scintillent de mille feux, tu ne peux jamais oublier de penser aux étoiles en t’endormant !

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s