L’histoire du soir…

uneSemaine chez les parents oblige, on ressort les vieux livres !

Mon préféré : « 365 histoires, un conte pour chaque jour de l’année« . Il y a même la dédicace de ma marraine, je l’avais reçu pour mes 2 ans ! Ce livre est composé toutes petites histoires, avec la date du jour. Dur dur de résister pour ne pas lire la suivante avant le lendemain !! Il paraît qu’on me les a toutes racontées, je ne m’en souviens d’aucune… Mais c’est un plaisir de les redécouvrir.

derMichoco est encore petit, mais il adore déjà le livre (pourtant bien corné et re-scotché de partout), pas tant pour les histoires que pour les illustrations. C’est vrai qu’elles sont toutes simples, bien représentatives et il s’y retrouve : chien, poule, chat, chevaux, enfants, charettes, y’a de tout !

Juste pour le plaisir, une histoire choisie au hasard : Le tigre laineux

tigre

Le tigre laineux était perdu. Ca n’avait rien d’extraordinaire ! Ce drôle de tigre était si plein de laine et de sottise qu’il passait son temps à se perdre et que Guillaume ne savait jamais où le chercher.

Un jour, il l’avait retrouvé sur une étagère si haut perchée qu’il avait dû monter sur une chaise pour l’apercevoir. Un autre jour, sous son lit, où il mangeait de la poussière d’un air triste. Un autre jour encore, Guillaume, en ôtant le toit de son gros camion rouge, avait trouvé son tigre à l’intérieur.

Mais cette fois, il n’était ni sur l’étagère, ni sous le lit, ni dans le camion.

Ni dans l’armoire. Ni dans le coffre à jouets.

Guillaume se mit à gronder… ce qui est une excellente méthode pour appeler un tigre perdu. Puis à siffler… ce qui a le mérite de donner du cœur à l’ouvrage. Mais il eut beau fouiller, chercher, gronder, siffler, il ne vit pas l’ombre d’un tigre à l’horizon.

Enfin, au moment où il allait abandonner sa chasse, convaincu que son tigre avait disparu à jamais, Guillaume leva la tête et, par le plus grand des hasards, aperçut, accroché à la branche basse du grand chêne, son tigre qui semblait dire :

– Viens donc ! Je croyais que tu étais perdu !

Mais oui, il était là, toujours plein de laine et de sottise… impatient d’être retrouvé pour s’empresser de se perdre à nouveau.

Advertisements

2 réflexions sur “L’histoire du soir…

    • petiteyaye dit :

      Oui tout mignon ! Trop envie de remporter le bouquin avec moi pour lire une histoire chaque jour. Trop envie de le laisser chez mes parents pour le retrouver avec plaisir à chaque passage… Je suis partagée comme un enfant qui a envie de dormir et envie de continuer à écouter son histoire du soir en même temps !

Un petit mot, ça fait toujours plaisir ;-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s